Prime VAE : Orléans métropole surenchérit avec parcimonie

En plein pataquès autour de la suppression annoncée de la prime nationale accordée pour l’achat d’un vélo à assistance électrique (VAE), Orléans Métropole décide de mettre en place son propre mécanisme de subvention en la matière. La République du Centre a relayé la communication de la métropole dans un article titré un peu rapidement « Une aide de 300 euros d’Orléans Métropole pour l’achat d’un vélo électrique » (5 octobre 2017). Bonne nouvelle ?

Lire la suite

Venir à vélo au festival de Loire

Il était écrit que l’édition 2017 du festival de Loire serait un succès. Et le soleil a eu l’heureuse idée de briller généreusement sur les cinq jours de l’événement. La communication officielle, largement reprise par la presse locale, a beau jeu d’avancer que davantage de monde que n’en compte tout le département du Loiret – de la maternité à la maison de retraite – est venu arpenter les quais orléanais du 20 au 24 septembre 2017.  Une seule chose est certaine : ils ne sont pas tous venus à vélo.

Lire la suite

Du vélo dans le participatif

Au début de l’été, Orléans a mis en place une campagne de budget participatif. 100 000 euros sont mis sur la table pour financer des projets initiés par des habitants « pour améliorer leur cadre de vie ». Après une phase d’étude de faisabilité par les services techniques de la ville, les projets retenus (dont le coût prévisionnel ne doit pas excéder 30 000 euros) sont soumis au vote électronique. Sur les 46 projets retenus, 4 concernent le vélo, ce qui fait déjà plus, en, proportion, que la part modale du vélo dans la métropole. C’est un bon signal envoyé aux autorités.

Lire la suite

Petit(e) Orléanais(e) deviendra grand(e)

Qui dit rentrée scolaire, dit retour des trajets pendulaires vers les établissements d’enseignement avec son lot d’embouteillage et de manœuvres hasardeuses. Les lignes jaunes disparaissent sous le clignotement des feux de détresse. Les moteurs tournent à l’arrêt. C’est peu dire que la manière dont les enfants sont emmenés à l’école est un enjeu majeur de mobilité. La proximité des écoles de secteur fait qu’heureusement, beaucoup de parents accompagnent à pied leurs enfants. Du côté des établissements de l’enseignement privé, les trajets générés sont plus importants, absence de carte scolaire oblige. Lire la suite

C’est presque royal

Depuis février, la rue Royale fait l’objet d’une opération de rénovation (vous pouvez découvrir l’histoire de cet axe nord-sud sur ce site perso et lire l’argumentaire des autorités sous le titre « lifting royal »). Et en cette fin d’été, alors que les travaux touchent presque à leur fin, il était tentant d’aller y voir de plus près.

Lire la suite

Travaux d’été chagrin de rentrée

Il y a du nouveau du côté de l’église saint Paterne, sur le boulevard de Verdun, dans le centre d’Orléans. Il y a deux semaines, JP en avait déjà touché un mot en évoquant – avec un sens de la formule qui n’appartient qu’à lui – ces « 200m qui vont de nulle-part à pas très loin ». Car en effet, au début de l’été, le gestionnaire de voirie orléanais a entrepris de matérialiser une piste cyclable là où se trouvait auparavant un « trottoir partagé ». Lire la suite

Jeanne à Noirmoutier – objectif plage via La Guérinière et L’Épine

Depuis Barbâtre, il est aisé de rejoindre à vélo La Guérinière puis L’Épine. Deux possibilités : suivre l’itinéraire le long de la côte et au travers des bourgs ou, au niveau du rond-point du Bonhomme évoqué dans le billet précédent, bifurquer pour emprunter la piste qui longe la route centrale de l’île.

Observations en chemin et en photos jusqu’à la plage Saint-Jean.

Lire la suite

Jeanne à Noirmoutier – du côté du Bonhomme

Dans le billet précédent, j’évoquais brièvement le caractère peu satisfaisant du traitement des intersections réseau cyclable / réseau routier. On en trouve une bonne illustration au milieu de l’île, juste à l’ouest du rond-point du Bonhomme (qui tire son nom du port du Bonhomme tout proche). À cet endroit, le cheminement cyclable – une production Vendée vélo – réserve un passage très délicat aux nombreux cyclistes qui s’y pressent. Lire la suite

Jeanne à Noirmoutier – Barbâtre

Les îles de la côte Atlantique facilement accessibles par la route – Oléron, Ré et Noirmoutier – cultivent leur image de territoire cyclable et en font un argument touristique. La saison estivale est ainsi propice aux loueurs de vélo et au dégourdissement des jambes.

Jeanne a provisoirement élu domicile à Barbâtre, la première commune qui se présente à celui ou celle qui met le pied sur l’île de Noirmoutier. Alors, le vélo, ça donne quoi ? Premières observations sur le territoire de cette commune longiligne. Lire la suite