Jeanne à Noirmoutier – objectif plage via La Guérinière et L’Épine

Depuis Barbâtre, il est aisé de rejoindre à vélo La Guérinière puis L’Épine. Deux possibilités : suivre l’itinéraire le long de la côte et au travers des bourgs ou, au niveau du rond-point du Bonhomme évoqué dans le billet précédent, bifurquer pour emprunter la piste qui longe la route centrale de l’île.

Observations en chemin et en photos jusqu’à la plage Saint-Jean.

Lire la suite

Jeanne à Noirmoutier – du côté du Bonhomme

Dans le billet précédent, j’évoquais brièvement le caractère peu satisfaisant du traitement des intersections réseau cyclable / réseau routier. On en trouve une bonne illustration au milieu de l’île, juste à l’ouest du rond-point du Bonhomme (qui tire son nom du port du Bonhomme tout proche). À cet endroit, le cheminement cyclable – une production Vendée vélo – réserve un passage très délicat aux nombreux cyclistes qui s’y pressent. Lire la suite

Jeanne à Noirmoutier – Barbâtre

Les îles de la côte Atlantique facilement accessibles par la route – Oléron, Ré et Noirmoutier – cultivent leur image de territoire cyclable et en font un argument touristique. La saison estivale est ainsi propice aux loueurs de vélo et au dégourdissement des jambes.

Jeanne a provisoirement élu domicile à Barbâtre, la première commune qui se présente à celui ou celle qui met le pied sur l’île de Noirmoutier. Alors, le vélo, ça donne quoi ? Premières observations sur le territoire de cette commune longiligne. Lire la suite

Voiturette et gymkhana

Il y a la voiture et ses nombreux conducteurs sans permis et il y a la voiturette sans permis (enfin, presque). C’est mignon « voiturette », c’est presque attachant. Dans la rue, ça reste bruyant et encombrant. Et plus ou moins confortablement assis derrière le volant de ce quadricycle à moteur (ainsi que le code de la route appelle ce type de véhicule dans son article R311-1) le conducteur a tout loisir de mal se comporter à l’égard des autres usagers de la route Lire la suite

Sas unique

Le sas vélo fait partie des aménagements qui rendent la voirie davantage cyclamicale. À l’instar des bandes et pistes cyclables, il a comme première vertu de dédier spécifiquement aux vélos une partie de l’espace public. Cet aménagement va toutefois un peu plus loin puisqu’il positionne les vélos devant les autos et non plus simplement à côté. Lire la suite

Il y a un loup rue Landreloup

Le 27 juin dernier, Jeanne a assisté à l’assemblée générale du quartier Dunois-Madeleine organisée au gymnase Amarger, rue Basse d’Ingré. La salle était aux trois-quarts remplie. Et d’ailleurs à l’extérieur, devant le gymnase, il n’y avait pas assez d’arceaux pour garer les vélos. Bon ou mauvais présage ? Lire la suite

Retour en vidéo sur la 8ème vélorution orléanaise

Il a fallu attendre que l’huissier visionne scrupuleusement les rushes pour vérifier qu’aucun automobiliste n’avait été maltraité durant le tournage.

Il a fallu attendre que Steven Soderbergh soit libéré de ses engagements en cours pour accepter d’être conseiller artistique aux split-screens. Lire la suite

Abécédaire lacunaire

On sait déjà que place du Martroi, trois lettres manquent pour délivrer un message essentiel et afficher bien haut les ambitions de notre toute jeune métropole (née le 1er mai 2017) en matière de mobilité urbaine. Mais cela n’empêche pas le président sortant, Charles-Éric Lemaignen – à l’heure de dresser le bilan de ses seize années passées à la tête de l’intercommunalité – de s’attribuer un satisfecit dans une interview donnée à La Rép’ : Lire la suite