Sas unique

Le sas vélo fait partie des aménagements qui rendent la voirie davantage cyclamicale. À l’instar des bandes et pistes cyclables, il a comme première vertu de dédier spécifiquement aux vélos une partie de l’espace public. Cet aménagement va toutefois un peu plus loin puisqu’il positionne les vélos devant les autos et non plus simplement à côté. Lire la suite

Il y a un loup rue Landreloup

Le 27 juin dernier, Jeanne a assisté à l’assemblée générale du quartier Dunois-Madeleine organisée au gymnase Amarger, rue Basse d’Ingré. La salle était aux trois-quarts remplie. Et d’ailleurs à l’extérieur, devant le gymnase, il n’y avait pas assez d’arceaux pour garer les vélos. Bon ou mauvais présage ? Lire la suite

Dialogue avec un chauffeur de taxi

Dans la vidéo qui suit, Jeanne est de retour sur le fameux spot de #gcum en bas de la rue Bannier. Et cette fois, ce n’était pas un fort aimable conducteur de Mercedes qui se trouvait stationné sur la voie cyclable, mais un chauffeur de taxi en Audi. L’occasion était trop belle d’entamer la conversation. Lire la suite

#gcum : les deux roues motorisées aussi

Avec le retour des beaux jours – clairs et secs – les motard(e)s ressortent leurs gros engins pour le plaisir de nos oreilles et contribuer un peu plus à la pollution de l’air. Certes, la situation est moins critique à Orléans qu’à Paris, où les conducteurs de deux-roues motorisées ont tout du danger public. Il est cependant possible de déplorer dans notre belle ville l’habituel envahissement de l’espace public qu’occasionne le stationnement de ces véhicules partout où son propriétaire trouve cela pratique. En particulier là où des arceaux sont prévus pour attacher des vélos. Lire la suite

Jardin des plantes aller/retour en mode verdâtre

Jeanne vous propose de tester le parcours qui conduit de l’hypercentre, rive droite de la Loire, au jardin des plantes, rive gauche. Trajet pas du tout hypothétique en ce retour de printemps qui sent bon les longues sorties au parc. Inutile de revenir sur la traversée du fleuve royal sur le pont du même nom, déjà évoquée précédemment. En selle, toujours sans trucage, sous le soleil, et avec l’huissier en congé dominical. Lire la suite