Sas unique

Le sas vélo fait partie des aménagements qui rendent la voirie davantage cyclamicale. À l’instar des bandes et pistes cyclables, il a comme première vertu de dédier spécifiquement aux vélos une partie de l’espace public. Cet aménagement va toutefois un peu plus loin puisqu’il positionne les vélos devant les autos et non plus simplement à côté. Lire la suite

Il y a un loup rue Landreloup

Le 27 juin dernier, Jeanne a assisté à l’assemblée générale du quartier Dunois-Madeleine organisée au gymnase Amarger, rue Basse d’Ingré. La salle était aux trois-quarts remplie. Et d’ailleurs à l’extérieur, devant le gymnase, il n’y avait pas assez d’arceaux pour garer les vélos. Bon ou mauvais présage ? Lire la suite

Retour en vidéo sur la 8ème vélorution orléanaise

Il a fallu attendre que l’huissier visionne scrupuleusement les rushes pour vérifier qu’aucun automobiliste n’avait été maltraité durant le tournage.

Il a fallu attendre que Steven Soderbergh soit libéré de ses engagements en cours pour accepter d’être conseiller artistique aux split-screens. Lire la suite

Abécédaire lacunaire

On sait déjà que place du Martroi, trois lettres manquent pour délivrer un message essentiel et afficher bien haut les ambitions de notre toute jeune métropole (née le 1er mai 2017) en matière de mobilité urbaine. Mais cela n’empêche pas le président sortant, Charles-Éric Lemaignen – à l’heure de dresser le bilan de ses seize années passées à la tête de l’intercommunalité – de s’attribuer un satisfecit dans une interview donnée à La Rép’ : Lire la suite

Mot compte triple

Il est là depuis presque un mois, place du Martroi. Qui ? Mais le O ! La République du Centre avait évoqué le sujet dès le 15 mars avec l’article « O comme Orléans, des lettres géantes installées sur les places de la ville dès avril ». Le calendrier était très légèrement optimiste et ce n’est que le 11 mai que la sculpture de trois mètres de haut a été installée sur la principale place de la ville. Lire la suite