Au commencement était le stationnement

Sous le titre « La réforme du stationnement, une chance pour les villes moyennes », Olivier Razemon a consacré son dernier billet de l’année 2017 à la mise en place au 1er janvier 2018 d’une réforme de première importance : celle du stationnement payant sur voirie. Finies les prunes pour les conducteurs et conductrices qui ne paient pas ou pas assez, bienvenue au forfait post-stationnement (FPS). Si Orléans n’est pas une ville moyenne – de peu si l’on se fie à la catégorisation de l’INSEE – et se targue d’être une métropole, Olivier Carré a sur ce sujet opté pour le statu quo. Lire la suite

Rue Royale de Noël

Avant les inévitables vœux de fin d’année, et alors que la fête de Noël s’achève, dernier billet de l’année 2017 en forme de presque hommage à la mise en lumière de notre chère cité en son axe royal créé au 18e siècle. Vous vous en souvenez peut-être : à la fin de l’été, Jeanne était allée faire un tour du chantier en cours d’achèvement rue Royale. À la bonne nouvelle de la suppression des pavés s’ajoutaient de légitimes interrogations cyclologiques Lire la suite

À la découverte du mail boulevard Alexandre Martin

Le service des archives municipales et communautaires d’Orléans accomplit un beau travail de communication au travers notamment d’un site web qui propose des expositions virtuelles sur l’histoire de la ville (ainsi qu’une Encyclo au contenu fort riche). Une de ces expositions est consacrée aux mails et s’intitule « des remparts aux boulevards ». Si ce n’est la vitesse autorisée, « des remparts aux autoroutes urbaines » aurait pu convenir au vu de ce à quoi ressemblent lesdits boulevards : du deux fois trois voies de circulation en section courante. Pourquoi s’intéresser en particulier au boulevard Alexandre Martin alors ? Parce qu’une petite voix a suggéré à Jeanne de tester à vélo le trajet de la gare au centre des congrés en mode aller/retour. Lire la suite

Un labyrinthe au carrefour

À son corps défendant, Cornelius Castoriadis – qui n’a sans doute jamais écrit sur le vélo − m’a inspiré le titre de ce billet. J’imagine qu’on cherchera en vain dans sa grande oeuvre intitulée Les carrefours du labyrinthe des considérations sur la problématique de la mobilité urbaine. Mais toute personne qui se déplace à vélo en dehors de sa zone de circulation habituelle se trouve toujours confronté tôt ou tard au sentiment de ne pas savoir où diriger ses roues – comme l’impression de se retrouver dans un labyrinthe. Lire la suite

Au contact des autres dans la ville

Parmi les avantages que se déplacer à vélo procure, il y a celui d’être en contact immédiat avec son environnement. Nul habitacle plus ou moins confortable, nul vitrage plus ou moins teinté ne font écran comme dans une automobile, un bus ou un tramway. L’arrêt imprévu est toujours possible. En cela le cycliste vit la ville comme tout piéton en fait spontanément l’expérience, autrement dit quasiment tout le monde à un moment ou à un autre de sa journée (sauf peut-être la personne importante trimballée de voiture avec chauffeur en avion privé). À vélo, ça va tout simplement un peu plus vite. Mais pas trop vite pour que la relation aux autres en soit immanquablement dégradée. Lire la suite

Pré-inauguration du carrefour Châteaudun / Coligny

C’est bientôt l’hiver. Et plus que le calendrier, c’est la température en sérieuse baisse qui nous incite à passer en mode « vélo d’hiver » comme disent nos cousins québécois. Mais c’est aussi prochainement l’achèvement du long chantier de voirie qui a contrarié la circulation aux alentours de la cité administrative Coligny. Avant Noël, promis-juré, le carrefour qui fait se rejoindre la rue du faubourg Bannier et les boulevards de Québec et Châteaudun sera intégralement ré-ouvert à la circulation. Et comme il y a du nouveau en matière d’aménagement cyclable, Jeanne est allée pré-inaugurer le chantier sous le soleil de midi (à l’heure d’hiver).

Lire la suite

Retour en vidéo sur la 9ème vélorution orléanaise

Samedi 18 novembre 2017 en fin d’après-midi, la neuvième édition de la vélorution orléanaise a formé un cortège qui a roulé paisiblement entre Saint-Jean-le-Blanc et Orléans. Des jeunes, des moins jeunes, des toujours en forme. Un tandem, deux vélos couchés et de chouettes bécanes. Des effets lumineux variés dont certains en version do it yourself. Cette première édition en nocturne a tenu ses promesses – clignotages et papotages compris. Lire la suite

Au bonheur de l’angle droit

Le trottoir cyclable a la cote un peu partout en France. Par la magie de pochoirs, plus ou moins habilement disposés, surgissent des infrastructures cyclables à moindre coût (financier mais surtout politique). Et tant pis pour les conflits d’usages avec les piétons et le renforcement chez les conducteurs d’engins motorisés du sentiment que le vélo n’est pas un véhicule comme les autres. En juin dernier, Vélorution Orléans a publié une tribune qui fait bien le point sur le sujet.

Lire la suite

À vélo la ville est seize fois plus dense

J’ai découvert récemment en bibliothèque un livre qui a eu un certain écho lors de sa sortie en 2012 : Reconquérir les rues de Nicolas Soulier, architecte et urbaniste. Il existe d’ailleurs un site dédié à l’ouvrage et en février 2013, Isabelle Lesens lui avait consacré un billet sur son blog. Pour qui s’intéresse aux politiques cyclables comme moyen de rendre les villes plus apaisées et conviviales, il s’agit d’une lecture précieuse.

Lire la suite