Une ancienne route transformée en coulée verte entre Eindhoven et Oirschot

Le réseau routier continue de s’étendre aux Pays-Bas. Néanmoins dans certains cas, cela permet de transformer une ancienne route en authentique voie verte. C’est un cas de ce type que documente ici Mark Wagenbuur.
Voici la traduction de « The Green Corridor; turning an old road into a recreational zone » publié le 5 mai 2021 sur Bicycle Dutch.

Pendant des siècles, il n’y avait qu’une seule route sûre pour traverser la lande entre Oirschot et Eindhoven. Aujourd’hui, il existe d’autres routes principales, notamment pour le trafic automobile. Ces dernières années, l’ancienne route, la plus directe, a été lentement transformée en une « coulée verte », un itinéraire très agréable à parcourir à pied ou à vélo entre ces deux endroits de la province du Brabant, dans le sud des Pays-Bas. Le projet n’est pas encore tout à fait terminé, mais j’y suis allé pour le tester.

La coulée verte. La liaison entre Oirshot (à gauche) et Eindhoven telle qu’elle pourrait être à l’avenir. Une très belle piste cyclable arborée qui peut également être utilisée à des fins récréatives (Image tirée de De Groene Corridor).
Une partie de l’itinéraire dans la commune d’Oirschot (Eindhovensedijk) n’a pas été modifiée du tout. Cette piste cyclable aurait besoin d’une amélioration de son revêtement et de sa largeur.

Après les premières cogitations en 2004, une société de protection de la nature, les héritiers de la famille Philips et la ville d’Eindhoven ont uni leurs forces pour requalifier l’ancienne route de 14 kilomètres de long entre Eindhoven et Oirschot. En 2013, cette ville et cette municipalité ont rejoint l’équipe. Cela signifiait que la route pouvait et allait être développée d’une manière totalement différente. Auparavant, il s’agissait de la route principale. Une route directe pour la circulation automobile avec des pistes cyclables séparées sur le chemin le plus court entre le marché d’Oirschot et le centre-ville d’Eindhoven. La vision de l’avenir était différente. La route devait devenir une connexion à travers la nature, dans le respect du lieu et principalement pour les personnes qui décidaient d’utiliser cet itinéraire à pied et à vélo. La zone pourrait alors également être utilisée à des fins récréatives. La plupart des travaux de réaménagement ont commencé du côté d’Eindhoven et lorsque les choses ont commencé à prendre forme, certains habitants d’Oirschot ont commencé à s’inquiéter. Lorsque Eindhoven a littéralement fermé la plus grande partie de la route à la circulation automobile sur son territoire, cela a agacé et inquiété ces résidents d’Oirschot. Des groupes de protestation se sont formés. Ils s’opposaient à ce qu’Oirschot fasse de même de son côté. Certains ne voulaient pas être obligés d’utiliser l’autoroute. Parce que – disaient-ils – cette route est « plus longue et comporte plus de feux de signalisation ». Ils ont réalisé une enquête dans laquelle était écrit : « Lorsque vous devez vous rendre à l’hôpital d’Eindhoven, vous devez attendre dans les embouteillages de l’autoroute A58 : « nous n’avons pas vu une seule bonne raison de fermer cette route ».

Google Streetview (historique) montre Oirschotsedijk également tel qu’il était. Une route de transit avec une étroite piste cyclable bidirectionnelle sur le côté.
Depuis septembre 2013, Oirschotsedijk est fermée à la circulation automobile et est devenue une vélorue. En regardant les arbres, vous pouvez reconnaître que c’est exactement le même endroit que sur la photo précédente.

Alors qu’Eindhoven continue de modifier le tracé petit à petit, il a été décidé que la route resterait ouverte à la circulation automobile du côté d’Oirschot. Du côté d’Eindhoven, de nouvelles liaisons seront réalisées pour permettre d’atteindre toutes les destinations existantes et nouvelles, y compris l’aéroport d’Eindhoven et une nouvelle zone industrielle. Le projet visant à améliorer l’accessibilité du nord-ouest d’Eindhoven comprend des routes entièrement nouvelles et un certain nombre de ponts. L’immense pont cycliste récemment inauguré pour traverser l’autoroute A2 dans cette zone fait également partie de ce projet. Avec un peu de mauvais esprit, on pourrait dire qu’il s’agit peut-être de l’agenda caché d’Eindhoven derrière la « coulée verte », mais toutes les nouvelles infrastructures permettent de fermer l’ancienne route et de la réaménager en zone verte, également pour les loisirs.

Le croisement de la coulée verte avec Anthony Fokkerweg est géré par des feux. Certaines sources indiquent qu’un passage souterrain pourrait être prévu ici, mais je n’ai pas trouvé suffisamment d’informations pour le confirmer.
À Oirschot, certaines infrastructures cyclables sont si vétustes et incomplètes que les gens les comprennent mal. Cette route a une bande cyclable unidirectionnelle de ce côté de la rue et aucun aménagement dans l’autre sens. Ces personnes font du vélo ici parce qu’il est tellement inhabituel de circuler à vélo sur la route aux Pays-Bas qu’elles ont pensé qu’elles devaient continuer sur la voie cyclable. Ils se sont donc retrouvés dans une position dangereuse, du mauvais côté de la route. Un tel aménagement doit vraiment être amélioré.
Le panneau de signalisation, qui avertit du passage des cyclistes, est d’un type qui a été remplacé en 1990. Cette infrastructure n’a pas été mise à jour depuis cette époque. Il est très inhabituel aux Pays-Bas que les routes restent identiques pendant si longtemps. Ce vieux passage est un goulet d’étranglement dans la coulée verte. Selon les plans, il devrait devenir une sorte de « porte », une séparation claire entre Oirschot et la campagne.

Eindhoven a fermé la partie appelée Oirschotsedijk entre Anthony Fokkerweg et Zwaanstraat à pratiquement tout le trafic automobile en septembre 2013. Lorsque j’ai présenté Eindhoven comme nominée pour la meilleure ville cycliste dans un billet en 2014, l’ancienne route avait déjà été transformée en une véritable vélorue dotée d’un enrobé rouge. Des milliers de nouveaux chênes avaient été plantés le long de la route, ainsi qu’un million (!) de tulipes et de jonquilles. Cela doit être très joli à cette époque de l’année (voir mon dernier billet). Mais j’ai filmé ma promenade trop tôt pour que les fleurs à bulbe s’épanouissent. (J’ai filmé ceci le même jour que mon billet sur la requalification du centre ville d’Eindhoven, le 24 mars 2021).

Une déviation temporaire a été construite pour pouvoir passer le chantier du nouveau pont sur le Beatrixkanaal et la nouvelle route.
C’était autrefois un carrefour en T. Une route venant du sud était reliée au couloir vert allant d’est en ouest. La route parallèle au canal recevra une extension au nord de la coulée verte, mais le carrefour en T ne deviendra pas une route transversale. À l’avenir, cette route ne sera plus reliée à la route est-ouest, elle passera seulement en dessous. Le nouveau pont cycliste au-dessus du canal sera suffisamment long pour traverser cette nouvelle route.
Voici à quoi ressembleront la nouvelle route parallèle au canal (à droite de l’image, hors de vue) et le nouveau passage cycliste.

Zwaanstraat qui la relie, jusqu’au sud du passage souterrain de Beukenlaan, a alors également été en grande partie fermée à la circulation automobile et entièrement requalifiée. Cette partie de l’itinéraire a été rouverte en tant qu’axe cyclable structurant en mars 2018. Certains des éléments industriels de cette zone (c’était le site de certains bâtiments de l’usine Philips) ont été sauvés. Cette rue est reliée à une autre ancienne zone industrielle de Philips, Strijp S. Cette zone de patrimoine industriel a été réaménagée au cours des 20 dernières années pour devenir un centre culturel, des entreprises créatives et des jeunes urbains.

Zwaanstraat sur Google Streetview en 2009. Une route principale avec des pistes cyclables unidirectionnelles de chaque côté.
Zwaanstraat sur Google Streetview maintenant. Une seule voie pour les voitures dans les deux sens et pour les résidents uniquement. En outre, une piste cyclable principale bidirectionnelle. L’élément du patrimoine industriel est resté exactement au même endroit. Les arbres situés de part et d’autre de la camionnette blanche sur la photo précédente sont visibles de part et d’autre du cycliste sur la piste ici.
Dans la rue principale de la zone Strijp-S, la piste cyclable se trouve dans une zone d’espace partagé avec les piétons. Cela a fonctionné le jour où j’ai filmé, mais je me demande ce qu’il en sera après la pandémie, avec plus de personnes à vélo et à pied en même temps.

Il se passe aussi des choses à Oirschot. Une liaison directe entre la coulée verte et le centre actuel d’Oirschot a été établie en 2020, lorsqu’un magnifique pont en bois pour la marche et le vélo a été ouvert. Cela a permis de combler le chaînon manquant sur le canal Wilhelmina. J’ai montré le nouveau pont sur mon blog à ce moment-là. Eindhoven construit actuellement un nouveau pont sur le Beatrixkanaal. Ce pont pour les piétons et les cyclistes remplace l’ancien pont qui était également destiné à la circulation automobile. Le nouveau pont comprend un passage au-dessus d’une route partiellement nouvelle vers l’aéroport.

Ce pont pour la marche et le vélo à Oirschot a été ouvert en 2020. Voir mon billet à ce sujet.
Bien que les pistes cyclables d’Eindhoven soient généralement parfaitement larges et lisses, je n’aime vraiment pas ces écluses. Elles doivent être là pour empêcher la circulation automobile d’emprunter les pistes cyclables, mais les murets de chaque côté semblent dangereux dans l’obscurité et lorsque on roule en groupe.
Cette courte partie à Eindhoven n’a pas encore reçu son design final. Il y a encore des chantiers en cours ici.

Le développement de la coulée verte entre Eindhoven et Oirschot se poursuit même si le compte Twitter et le site web sont devenus un peu silencieux. Des liens vers les rapports présentant les visions respectives de la coulée verte d’Eindhoven et Oirschot sont disponibles sur le site web de la commune d’Oirschot. Bien que le projet ne soit pas complètement terminé et que certaines parties de l’infrastructure cyclable d’Oirschot aient vraiment besoin d’une mise à jour, vous pouvez déjà faire du vélo entre ces deux endroits. Vous pouvez en faire l’expérience par vous-même grâce à ma vidéo.

La gare centrale d’Eindhoven est le point final de cet itinéraire. Eindhoven est l’une des rares grandes gares à disposer encore d’un parking à vélos à l’extérieur. Même si cela peut impressionner les observateurs étrangers, ce système est considéré comme inadéquat aux Pays-Bas et il sera remplacé.
Mon trajet d’Oirschot à Eindoven en temps réel. 14,2 km en 43 minutes ou 19,8km/h de moyenne sur un vélo de location monovitesse.
Le même trajet en version accélérée.

Une carte du trajet de 14,2 km entre Oirschot et la gare centrale d’Eindhoven.

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. janpeire dit :

    Encore un billet qui devrait donner des idées pour aménager 2 chemins pris lors d’une vélorution d’étude en direction du pôle nord, pardon, je croyais écrire au père Noël, en direction du pôle45 par la Fossiante à l’aller, le Ran-d’Abbas au retour.

    Je note que à un point près, un zeugma s’échappait de la roue, véloce, du rédacteur :
    « vous pouvez déjà faire du vélo entre ces deux endroits. Vous pouvez en faire l’expérience par vous-même grâce à ma vidéo.»

    JPB

  2. Rooohhhhhh l’ancienne route que je prenais pour aller récupérer mes enfants à l’école!!!!!

    On se cale un petit séjour là bas ??? 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut
%d blogueurs aiment cette page :