La véloroute express d’Apeldoorn à Deventer

Dernier billet normal de Mark Wagenbuur en 2021. La semaine prochaine, il fera le point sur l’année écoulée, puis proposera la semaine d’après une vidéo pour les vacances, et enfin fera une pause bien méritée jusqu’à la nouvelle année.
Voici la traduction de « The Fast Cycle Route from Apeldoorn to Deventer » publié le 8 décembre 2021 sur Bicycle Dutch.

Pour le billet de cette semaine, je me suis rendu dans une partie des Pays-Bas que je ne visite pas fréquemment (sans raison particulière). Les villes d’Apeldoorn et de Deventer, respectivement dans les provinces de Gelderland et d’Overijssel, ont été reliées par une véloroute express en 2017 et 2018. L’itinéraire suit principalement la route N344 et il est donc appelé F344. L’inauguration officielle a eu lieu en juillet 2018. Il est un peu différent des autres véloroutes du même genre, il y a même des parties sans aucun aménagement cyclable. Compte tenu du fait que l’itinéraire a été ouvert il y a plus de 3 ans, le nombre de requalifications en cours que j’ai constaté est un peu surprenant.

La F344 est parallèle à la N344 et, pendant un petit moment, les pistes cyclables unidirectionnelles se trouvent directement de chaque côté de cette route.
Le parcours de la F344 entre le centre d’Apeldoorn et le centre de Deventer est d’environ 15 kilomètres et de bons panneaux vous guident tout au long du parcours.

La F344 à Apeldoorn a été ouverte quelques mois avant le reste de l’itinéraire, en novembre 2017. Je savais qu’une grande partie de l’itinéraire se ferait sur des aménagements cyclables existants, mais je ne m’attendais pas vraiment à une si grande partie sur une route rurale sans aucun aménagement. Environ la moitié de l’itinéraire se trouve sur la véritable route N344, sur des pistes cyclables unidirectionnelles de chaque côté de la route. C’est ainsi que les véloroutes principales ont été conçues aux Pays-Bas à partir des années 1930. Ce n’est donc pas vraiment ce que l’on attend aujourd’hui d’une véloroute express. Si vous comparez la F344 à la F261 de Tilburg à Waalwijk, que je vous ai montrée plus tôt cette année, ou à l’itinéraire de Cuijk à Nimègue, la MaasWaalPad, qui a été ouverte l’année dernière, c’est très différent.

À Apeldoorn, et directement à la sortie de la ville, la F344 est conçue comme une vélorue. Ici, la véloroute passe sous l’autoroute A50.
Certaines poubelles situées le long du parcours peuvent être utilisées pour y jeter des choses sans avoir à s’arrêter. Ces poubelles sont davantage destinées aux jeunes, mais comme vous pouvez le voir sur cette photo, le parcours est utilisé par des personnes de tous âges.
Environ la moitié du parcours se fait sur des pistes cyclables unidirectionnelles, de part et d’autre de la route N344. Ce n’est pas exactement comme cela que sont conçues la plupart des véloroutes modernes. Cette manière de faire a été utilisée aux Pays-Bas à partir des années 1930.

L’itinéraire traverse deux provinces et trois municipalités, Apeldoorn, Voorst (avec les villages de Teuge et Twello) et Deventer. Dans la municipalité de Voorst, de nombreux travaux de requalification étaient en cours. La N344 elle-même était en cours de requalification au niveau de nombreux croisements de la piste cyclable avec des rues secondaires. Il sera beaucoup plus clair que la piste cyclable a la priorité sur ces rues secondaires, grâce à un nouvel enrobé rouge continu, par exemple. Le carrefour avec la plus grande route d’Apeldoorn, la N345, appelé Laan van Osseveld, était également en chantier. Cette route sera abaissée afin de pouvoir passer sous la voie ferrée. Une fois la route abaissée, la piste cyclable (parallèle à la voie ferrée) pourra alors la franchir. Ce projet s’inscrit dans le cadre d’un programme visant à réduire le nombre de passages à niveau, notamment sur les grandes routes. Il est en partie financé par un fonds spécial, le programme national d’amélioration des passages à niveau (Landelijk Verbeterprogramma Overwegen, LVO) ; le reste est financé par la province et la municipalité.

Il s’agit du périphérique est d’Apeldoorn (N345) et de l’un des principaux carrefours de la F344. La route sera abaissée dans une trémie, afin que la route puisse traverser la voie ferrée dans un passage souterrain. Après l’abaissement de la route, la piste cyclable pourra passer par-dessus.
La rue portant le nom particulier de « De Ontvangst » (« la réception ») a été modifiée de façon spectaculaire. Il était étrange que les pistes cyclables s’arrêtent si brusquement dans une rue nouvellement conçue. Cela a maintenant été modifié. La voie de circulation du côté droit des arbres a été déplacée vers le côté gauche. (Photo Google Streetview)
Dans la nouvelle situation, la piste cyclable continue tout droit. La circulation automobile utilise maintenant la partie à gauche des arbres.

Qu’a-t-on donc fait avant 2018, en ce qui concerne cet itinéraire ? Principalement s’occuper des chaînons manquants, afin que les aménagements existants soient mieux reliés. À Apeldoorn, une rue dans un quartier résidentiel assez récent ne disposait d’aucun aménagement cyclable. La chaussée y a été déplacée. L’ancien espace routier a été réaffecté en espace cyclable. Il y a maintenant une belle piste cyclable bidirectionnelle avec un enrobé rouge lisse. Apeldoorn a également aménagé sa première vélorue. Cette rue, la Veenhuizerweg, a également reçu un enrobé rouge, d’un nouveau type extra lisse. Cette meilleure couche de roulement devrait rendre le vélo encore plus facile. En dehors des agglomérations des trois communes, dans la campagne, les routes existantes ont été éclairées ou mieux éclairées et l’ensemble de l’itinéraire a été bien signalisé. Une partie de la signalisation n’était pas terminée, mais j’ai l’impression que les panneaux actuels remplacent les panneaux expérimentaux antérieurs. Cet itinéraire a été sélectionné comme l’un des trois itinéraires expérimentaux (avec celui entre Tilburg et Waalwijk et celui d’Utrecht à Amersfoort).

Une partie de l’itinéraire (principalement dans la municipalité de Voorst) emprunte de petites routes de campagne sans aménagement spécifique. C’est un peu inhabituel pour un itinéraire cyclable structurant. Il semble qu’il soit prévu d’en faire une rue/route cyclable à l’avenir. Les lampadaires ont été ajoutés lorsqu’il a été décidé qu’il s’agissait d’un itinéraire cyclable structurant.
Cet axe ne fait pas partie de la F344, mais cette rue à Apeldoorn est clairement en transition. Au loin, l’ancienne configuration avec des « bandes suggérées » si larges qu’on pourrait les confondre avec des bandes cyclables. Dans ce cas, cependant, elles sont utilisées comme espace de stationnement. Au premier plan, le nouveau design. Des briques (pour signaler qu’il s’agit d’une zone à 30 km/h) et une chaussée plus étroite sans stationnement. Aucun aménagement cyclable n’est nécessaire dans une zone 30.

La F344 ne va pas jusqu’aux gares des deux extrémités, mais j’ai fait du vélo de gare à gare. Cela signifie qu’à Apeldoorn, j’ai vu quelques rues qui n’avaient pas d’aménagement cyclable. C’était un peu inhabituel, mais les rues n’étaient jamais dangereuses. J’ai parcouru les 16,2 km en moins de 45 minutes, donc le parcours est effectivement rapide, même si la vitesse ne doit pas nécessairement être élevée. Le fait que vous puissiez pédaler presque sans arrêt est ce qui rend ces itinéraires rapides.

La priorité à ce rond-point a été donnée aux cyclistes lorsqu’il a été intégré à la F344. Vous pouvez voir que ce véhicule d’urgence (avec sirènes et gyrophares allumés) utilise le tablier central pour franchir plus vite le giratoire. Les gens se demandent souvent comment la conception des routes néerlandaises permet aux véhicules d’urgence de passer rapidement, mais cela semble fonctionner parfaitement.
Ce rond-point du Twello est plutôt étroit. C’est pourquoi il n’y a pas d’anneau séparé pour les cyclistes. Ce type d’aménagement n’est pas souhaitable. Les bordures blanches sont maintenant nécessaires pour que les conducteurs ne coupent pas les trajectoires, mais ces obstacles sont dangereux pour les cyclistes.
La gare de Deventer dispose d’un parking à vélos souterrain sous la place devant le bâtiment. Vous pouvez choisir l’itinéraire le plus court via les escaliers à rainures ou l’itinéraire le plus long avec une rampe d’accès.
Mon portrait vidéo de la F344 d’Apeldoorn à Deventer
Le trajet complet.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :