Jeanne à Noirmoutier – du côté du Bonhomme

Dans le billet précédent, j’évoquais brièvement le caractère peu satisfaisant du traitement des intersections réseau cyclable / réseau routier. On en trouve une bonne illustration au milieu de l’île, juste à l’ouest du rond-point du Bonhomme (qui tire son nom du port du Bonhomme tout proche). À cet endroit, le cheminement cyclable – une production Vendée vélo – réserve un passage très délicat aux nombreux cyclistes qui s’y pressent.

CarteNoirmoutier_Bonhomme

Pile à l’endroit le plus étroit de l’île : hasard ou coïncidence ?

Sans trucage et sans huissier (parti faire un mini-golf), Jeanne vous entraîne dans une courte épreuve – inattendue – de cyclocanyoning :

La piste bidirectionnelle a manifestement pris la place d’un itinéraire piéton préexistant sans aucune modification substantielle si ce n’est l’ajout d’obstacles. Vous avez sans doute relevé la présence cocasse d’une boite aux lettres.

Cela dit, et le début de la vidéo en témoigne, les automobilistes adoptent sur l’île une attitude généralement courtoise. Beaucoup cèdent volontiers la priorité aux intersections. Décontraction vacancière au volant ou réaction de prudence face à une masse critique vélocipédique ? Dans tous les cas, ce phénomène rend encore plus ridicule la présence massive de stop là où des cédez-le-passage feraient parfaitement sens.

3 réflexions sur “Jeanne à Noirmoutier – du côté du Bonhomme

  1. Je suppose que en bord de mer, les instances directrice de la signalisation appellent ces machins non-pas des « voies vertes » mais des « voies bleues ».
    Plus sérieusement, on voit bien quand vous grillez l’arrêt, pardon, quand l’automobiliste vous laisse passer si gentiment que le milieux humain arrive très bien à s’adapter à la situation comme tu dis (masse-critique, vacance…). J’espère seulement que les vacances terminées, ces automobilistes demeurent courtois sur leurs lieux de vie.
    Quelques centimètres plus larges n’auraient pas été de trop cependant.
    Ce changement de comportement est un espoir pour voir les choses changer en local.

    — Un mauvais haiku « hors billet » —

    Sellefie maillot,
    Près de la grand’eau salée
    Vélo tout rouillé.

    🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s