Jeanne à Noirmoutier – dernier tour de l’île

Tout a une fin, les vacances comme les îles. Dernier billet cyclocentré – certain(e)s diraient cyclomaniaque – sur Noirmoutier avec notamment un petit tour rapide par L’Herbaudière, Le Vieil et Noirmoutier-en-l’île.

En photos et en vidéos.

L’Herbaudière

Vélo pliant vintage :

Vélo élégamment piqueté de rouille :

Noirmoutier_L'Herbaudière_beauvélo

Selle Brooks et porte-charge Basil.

Follow-me original pour ce cycliste casqué (équipement très peu pratiqué) :

Noirmoutier_L'Herbaudière_followme

Et côté stationnement vélo ? Ben ça sature :

Noirmoutier_L'Herbaudière_saturation

 

Le Vieil

Au Vieil ça sature aussi côté stationnement vélo :

 

Beaux spécimens :

Côté aménagements et signalisation :

 

Noirmoutier-en-l’île

Dans la principale rue piétonne de la « capitale » de l’île, il y a de vrais beaux arceaux :

Noirmoutier_en_l'île_arceaux.JPG

Drôle de rencontre :

Noirmoutier_en_l'île_biporteur.JPG

Convoi exceptionnel : biporteur + follow-me !

Devinez quoi :

Noirmoutier_en_l'île_saturation

Jour de marché : aussi difficile pour les vélos que pour les autos.

 

Office de tourisme mobile

L’office de tourisme de l’île s’est doté de deux triporteurs pour aller à la rencontre des estivants, lors de la tenue de marchés par exemple.

Une version VAE dans une magnifique livrée bleu océan :

Et une version standard :

Version mue « à la force des mollets » :

Noirmoutier_triporteur7

 

Et le Gois ?

C’est vrai ça, et le Gois, remarquable chaussée submersible qui relie depuis plusieurs siècles l’île au continent ? Peut-être hors saison un jour de semaine. L’été, une foule s’y presse et il faut aimer rester coincé dans un flux de voiture sur 4 kilomètres. Une voie verte facile l’approche pour les piétons et cycles mais c’est tout.

 

Et le pont ?

Voilà un ouvrage qui offre une arrivée spectaculaire sur la pointe sud de l’île. Le pont intègre une piste bidirectionnelle de bonne facture. Pas de surprise à vélo : ça monte et puis ça descend. Face au vent, ce n’est pas une partie de plaisir. Jeanne a eu l’occasion de suivre une jeune retraitée en VAE. Elle moulinait tranquillement le buste décontracté pour maintenir une vitesse de 15 km/h. Illustration en vidéo de la supériorité – qui n’est plus à démontrer – du vélo à assistance électrique en montée :

 

Entre étier et digue

Un peu de solitude – toute relative – dans la vidéo suivante, pour le seul plaisir de la ballade. Trois minutes trente sereines de sentier sableux :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s