Rotterdam avance à grand pas dans sa volonté de devenir une ville cyclamicale

L’expression « ne pas faire les choses à moitié » est-elle adaptée pour décrire l’action de la ville de Rotterdam telle que la détaille Mark Wagenbuur ici ? En se contentant de n’avoir repris que la moitié de l’espace occupé par la voiture sur un des grands axes du centre-ville, les autorités locales affichent une belle ambition.
Voici la traduction de « Rotterdam takes an important step towards becoming a cycle friendly city » publié le 19 mai 2021 sur Bicycle Dutch.

Les yeux de l’Europe et de l’Australie sont tournés vers Rotterdam cette semaine. C’est – enfin – la ville hôte de l’Eurovision, mais il y a davantage à voir à Rotterdam. La ville vient d’achever une rénovation de trois ans de l’une des principales rues du centre-ville. Les automobilistes ont dû céder la moitié de l’espace qui leur était alloué au vélo et surtout à la marche. Les concepteurs appellent cette opération la « revitalisation du Coolsingel ».

Le Coolsingel requalifié à Rotterdam, avec des zones d’assise plantées autour des arbres existants. Il y a maintenant beaucoup plus d’espace pour le vélo et surtout pour la marche.

Les drapeaux du concours de l’Eurovision flottent partout sur le nouveau Coolsingel. Le festival était censé avoir lieu en mai 2020 après que les Pays-Bas aient remporté le concours en 2019, mais cela n’a pas été possible en raison de la pandémie. Elle n’est pas encore terminée mais avec toutes sortes de mesures de précaution, le festival a lieu cette semaine. La première demi-finale a eu lieu hier soir. La seconde aura lieu jeudi et la grande finale se déroulera samedi. On parle d’un public de 200 millions de personnes. Il est dommage que la ville ne soit pas remplie de visiteurs étrangers maintenant. Je suis sûr qu’ils auraient aimé se promener sur le nouveau Coolsingel. La rue a été particulièrement améliorée pour les piétons.

L’hôtel de ville de Rotterdam semble se trouver sur une place. Il y a des balançoires qui forment le mot Cool. Il s’agit d’une référence au nom de la rue, mais bien sûr aussi à la signification anglaise de ce mot. Le nom en néerlandais n’a aucune signification. C’est simplement le nom d’un ancien hameau, aujourd’hui quartier de Rotterdam. À gauche, les drapeaux de l’Eurovision.
Un gros plan des drapeaux de l’Eurovision. Le concours se déroule cette semaine sur trois soirs. Samedi soir c’est la grande finale.

Le Coolsingel a été inauguré le mois dernier, le 10 avril, après une rénovation de trois ans. Presque tout ce qui se trouve dans la rue, d’une façade à l’autre, a été retiré et redessiné. La phase de conception du projet a duré quatre ans, avant la reconstruction proprement dite, qui a duré trois ans. Le coût de cet énorme projet s’est élevé à 58,1 millions d’euros. Seules les voies de tramway et le tunnel du métro situé juste en dessous sont restés intacts. Changer l’emplacement des voies de tramway aurait fait augmenter le coût de façon exponentielle, ce qui n’était pas vraiment nécessaire. Lors de la réaffectation de l’espace disponible, la plupart de l’espace a été pris à la voiture. Il y avait quatre voies de circulation, deux de chaque côté des rails du tramway. Les deux voies situées à l’est des rails sont désormais les seules qui restent pour la circulation automobile. Elles sont maintenant utilisées de manière bidirectionnelle. Dans l’espace des deux anciennes voies à l’ouest des rails du tramway, nous trouvons maintenant une piste cyclable de 4,5 mètres de large. L’espace des anciennes pistes cyclables unidirectionnelles (une de chaque côté des voies pour voitures) a été alloué aux piétons.

En 2018, la rue était en travaux. La moitié des voies réservées aux voitures étaient fermées. L’endroit où se trouvaient les voitures au moment de cette photo est maintenant la piste cyclable.
En février dernier, le projet était loin d’être terminé à cette intersection.
En février 2021, la couche supérieure de la piste cyclable n’avait pas encore été posée, mais l’aspect de la rue était clair. Les blocs de béton de la zone piétonne ont depuis été retirés.

Au début de la reconstruction, Rotterdam a ouvert un site web dédié à ce projet. Les autorités ont fièrement annoncé que le nouveau Coolsingel devait montrer l’ambition du conseil municipal de recréer le cœur de ville. Le slogan « City Centre as City Lounge » exprime cette ambition. L’essence de ce projet particulier a été décrite comme suit : « Le Coolsingel sera une rue animée pour une belle promenade, des célébrations, du shopping, des souvenirs et des événements. Un boulevard où vous vous sentirez toujours bienvenu, que vous veniez à pied, à vélo, en transports en commun ou en voiture. Ce sera à nouveau le boulevard que Rotterdam mérite d’avoir. »

J’ai filmé le Coolsingel en 2011 pour ce blog. C’était vraiment une rue à voitures à l’époque !
Le Coolsingel en 2011. Toute cette circulation automobile faisait beaucoup de bruit. La différence de bruit est spectaculaire lorsque vous comparez la vidéo avant et après. Les villes ne sont pas bruyantes, le trafic automobile l’est.
L’avant/après. De quatre voies pour les voitures à seulement deux voies. Les voies pour voitures à gauche des rails du tram sont devenues des pistes cyclables. L’espace des deux anciennes pistes cyclables de chaque côté des voies pour voitures a été ajouté à l’espace piétonnier. (Photo Ville de Rotterdam)

La semaine dernière, le 14 mai, Rotterdam s’est souvenue que le centre-ville avait été entièrement détruit par les bombes nazies il y a 81 ans, au début de la Seconde Guerre mondiale. Lorsque la ville a été reconstruite après la guerre, le tracé original des rues a été abandonné. La ville s’est inspirée des États-Unis en matière d’urbanisme et a construit des rues larges destinées à faire circuler rapidement un grand nombre de voitures.

À l’occasion de la réouverture du Coolsingel, un journaliste s’est souvenu de ce qu’était la rue avant : « Une route à six voies [SIC] où vous deviez manœuvrer entre les voitures et les tramways en tant que piéton ou cycliste. C’est ainsi qu’elle a été (re)conçue lors de la reconstruction après la Seconde Guerre mondiale : comme une artère pour le trafic automobile traversant directement le centre-ville. Les achats se faisaient ailleurs, dans la nouvelle rue commerçante sans voitures, la Lijnbaan. Pendant ce temps, les seuls bâtiments de la rue qui avaient survécu aux bombes, l’hôtel de ville et le bureau de poste principal, devenaient plus sombres d’année en année. Toujours plus sales à cause des gaz d’échappement, tandis que l’espace piétonnier s’encombrait de toutes sortes de stands de nourriture bon marché. »

Cette rue est la continuation de Coolsingel et le design a également été appliqué dans cette rue. Au loin, le pont sur la rivière Maas (Meuse) et à gauche certaines des anciennes grues du port de Rotterdam.
Certaines personnes ont fait la grimace en voyant le revêtement jaune des pistes cyclables. Les concepteurs ont préféré cette couleur au rouge traditionnel qui est normalement choisi (mais qui n’est pas une obligation légale) pour le revêtement des pistes cyclables aux Pays-Bas.

La reconstruction a commencé en avril 2018 et exactement trois ans plus tard, la rue a été rouverte. Pendant les travaux, le trafic automobile du sud au nord a été dévié. La marche et le vélo sont tout le temps restés possibles.

La société West8 est très satisfaite de la façon dont la reconstruction s’est déroulée dans la réalité. Ils décrivent leur propre projet comme suit : « une spacieuse esplanade pour piétons et une piste cyclable bidirectionnelle sont situées sur le côté ouest de la rue. Un pavage de qualité, un nouveau mobilier, des entrées de métro modernisées, vingt-trois lanternes sur mesure et une végétation luxuriante créent une nouvelle identité lisible pour le Coolsingel. En tirant parti de la qualité de la verdure existante et en l’associant à des arbres supplémentaires et à des parcs de proximité, le nouveau Coolsingel devient un lieu de rencontre attrayant à tout moment de la journée et en toute saison ».

Les différences énormes entre ces deux descriptions montrent que la transformation a été effectivement très spectaculaire !

La zone piétonne est peut-être pavée de pierres naturelles coûteuses, mais cela ne signifie pas que les revêtements podotactiles pour les malvoyants ont été oubliés. Les bordures ont également été abaissées aux croisements pour que les personnes en fauteuil roulant ou les personnes poussant une poussette puissent traverser facilement la piste cyclable.

La pandémie n’a pas seulement affecté l’Eurovision mais ce chantier aussi. Une partie de la pierre naturelle a dû être importée d’Inde. En raison de la pandémie, les usines de ce pays n’ont pas pu produire et les pierres n’ont pas pu être fournies. Cela signifie que certaines des vieilles dalles de béton gris n’ont pas pu être remplacées. Environ 7 000 à 8 000 mètres carrés de la zone piétonne devront encore être repavés. La bonne nouvelle est que les pierres vont être livrées bientôt, mais la ville attendra la fin de l’été pour les poser. La ville ne veut pas que les cafés en plein air perdent à nouveau leur clientèle alors qu’ils viennent à peine de rouvrir. L’objectif est de terminer le projet début 2022.

Les liaisons avec les rues secondaires au design beaucoup plus traditionnel sont magnifiques !

Le mobilier urbain haut de gamme est quasi en place, ainsi que quelques lampadaires ornementaux spécialement conçus pour cette rue. Au total, 77 arbres adultes ont été plantés pour remplacer des arbres qui avaient dû être coupés pour les travaux. La rue est maintenant plus arborée qu’avant, avec 38 arbres de plus. La circulation automobile n’a plus que deux voies de circulation. La limitation de vitesse est passée de 50km/h à une vitesse conseillée de 30km/h et à en juger par ma vidéo d’archive, la vitesse a effectivement beaucoup diminué. La ville s’attend à ce qu’il y ait 10 000 véhicules en moins par 24 heures après la reconstruction. Le conseil municipal pense que les gens choisiront d’autres itinéraires ou d’autres modes de transport.

Rotterdam mise davantage sur le vélo pour l’avenir. La ville prévoit que le vélo sera de loin le mode de transport le plus important en 2040, avec environ 188 000 trajets quotidiens dans la ville. Une augmentation de 70 000 trajets.

Malheureusement, il y a encore des feux de circulation dans la nouvelle rue. J’ai dû attendre assez longtemps parfois. Il semble que le trafic automobile qui traverse ici ait encore la priorité.

Peut-être inattendue, la nouvelle piste cyclable de 4,5 mètres de large a également suscité des critiques. Les concepteurs ont choisi un revêtement jaune. Ils qualifient de « dorée » cette piste. Sur Twitter, les gens se sont demandés pourquoi.

L’un d’entre eux a demandé en plaisantant si cela signifiait que les règles de circulation seraient également différentes. Je n’étais pas non plus favorable à l’abandon du rouge pour signaler l’espace cyclable. Mais maintenant que j’ai vu la piste en personne, j’ai constaté qu’il n’y avait aucune confusion sur ce qui était piste cyclable et ce qui était espace pour les piétons. Donc ce n’est peut-être pas si mal après tout. Je me demande si les concepteurs pensent toujours que c’était une bonne idée, vu le nombre de traces de pneus qu’il y a déjà sur la piste après seulement un mois…

Il est évident que l’espace pour se promener a beaucoup augmenté. Il y a plus qu’assez d’espace pour les cafés en plein air et les grands événements pour lesquels cette rue est souvent utilisée.

La reconstruction du centre-ville de Rotterdam ne s’arrête pas à ce projet. La prochaine grande reconstruction sera celle du Hofplein adjacent, actuellement conçu comme un grand rond-point avec une fontaine au centre. Des plans spectaculaires ont été rendus publics récemment. L’espace réservé aux voitures sera à nouveau réduit de manière drastique. L’espace libéré deviendra un mini-parc et les gens pourront à l’avenir s’approcher de la fontaine. Rotterdam ne plaisante pas lorsqu’elle affirme vouloir devenir une ville beaucoup moins automobilo-centrée.

Rotterdam est l’heureux organisateur du concours de l’Eurovision cette semaine.
Mon portrait en vidéo de la requalification du Coolsingel.
Un trajet sur le Coolsingel du nord au sud et retour.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut
%d blogueurs aiment cette page :