Inauguration aux Pays-Bas du plus long pont cyclable d’Europe

La série sur les impressionnants ponts cyclables néerlandais se poursuit. Mark Wagenbuur propose pas moins de quatre vidéos pour découvrir ce long ouvrage qui bat un record européen.
Voici la traduction de « Europe’s longest cycling bridge opened » publié le 10 février 2021 sur Bicycle Dutch.

Le nouveau plus long pont cyclable d’Europe a été inauguré il y a une semaine et demie. Un représentant de la province de Groningen et le maire de la municipalité d’Oldambt ont coupé le ruban ensemble le 1er février 2021. Le pont, principalement en bois, mesure 800 mètres de long et 3,5 mètres de large et peut être utilisé à vélo et à pied. Il relie la ville de Winschoten à Blauwestad, une zone résidentielle en développement. Le pont passe au-dessus d’un canal, une autoroute, une réserve naturelle et un lac artificiel. Il a coûté environ 6,5 millions d’euros.

Le Pieter Smitbrug. Au fond à gauche derrière les arbres se trouve le canal. Visible ici, la partie au-dessus de l’autoroute et de la réserve naturelle. A droite – non visible – la partie au-dessus du lac.

Cet impressionnant pont a détrôné le plus long pont pour cyclistes d’Europe, le Sölvesborgsbron, un pont suédois de 756 mètres de long, officiellement inauguré en 2013. Le plus long pont à usage unique pour cyclistes et piétons d’Amérique du Nord serait le Big Dam Bridge de 1 288 mètres de long à North Little Rock aux États-Unis, tandis que le plus long pont pour cyclistes au monde serait le Xiamen Bicycle Skyway de 7,6 km de long en Chine.

Le pont n’est pas seulement utilisé par les enfants pour aller à l’école ou par les travailleurs, il est également utilisé pour différents types de cyclisme récréatif et sportif.
Le pont vu depuis la réserve naturelle.

Les villes de Blauwestad et de Winschoten, désormais mieux reliées, se trouvent toutes deux dans la municipalité d’Oldambt. Blauwestad est un projet qui a été lancé pour donner une nouvelle impulsion économique à la zone orientale de la Groningue, une région en déclin du nord des Pays-Bas. Il a impliqué la transformation radicale de terres agricoles en un nouveau développement résidentiel et commercial au bord d’un grand lac artificiel. Le projet a débuté en 2005 avec la construction du lac, mais pour plusieurs raisons, le développement a été très lent. Au milieu de l’année 2020, Blauwestad ne comptait qu’environ 720 habitants occupant 415 logements. Au début du projet, il y a presque 20 ans, 1 480 logements étaient prévus. Le pont pourrait donner un nouvel élan au développement de Blauwestad. Les habitants actuels ont déclaré aux médias qu’ils sont heureux que leurs enfants puissent désormais se rendre à l’école à Winschoten en vélo, sur un trajet plus sûr et plus court. Les déplacements à vélo sont également devenus plus faciles. Cela pourrait bien être un argument de vente pour les futurs acquéreurs. Le pont permet de franchir facilement un certain nombre de barrières entre Winschoten et Blauwestad. Non seulement le lac artificiel Oldambtmeer, mais aussi l’autoroute A7 et un canal, le Winschoterdiep. Entre ces coupures, le nouveau pont offre une vue magnifique sur la réserve naturelle des environs de Blauwestad.

La nuit, le pont n’est pas éclairé par les côtés. Il pourrait très bien devenir un élément remarquable du paysage, mais ce sera pas en raison de sa mise en lumière. La faune ne doit pas être trop perturbée. Pour des raisons de sécurité, seul le tablier du pont est correctement éclairé.
La partie située au-dessus du canal peut être ouverte pour permettre aux navires de passer.

Le pont a été construit en 11 mois, à partir de mars 2020. C’est un pont principalement en bois, sur des fondations en partie en béton avec quelques tiges de soutien et d’autres éléments en acier. Le bois dur tropical Azobé provient du Gabon. Ce type de bois est considéré comme plus respectueux de l’environnement que le béton et peut durer au moins 80 ans (contre 100 ans pour le béton). Le pont a été construit en grande partie sur place, à l’exception de la partie préfabriquée qui enjambe l’autoroute A7. Une vidéo montre comment cette pièce a été expédiée à son emplacement final depuis l’usine de Kampen, qui est d’ailleurs la même usine où les ponts en bois d’Oirschot et de Harderwijk ont été construits. Cette pièce de 43 mètres de long a été mise en place en 1 heure et 45 minutes début octobre 2020, opération pour laquelle l’autoroute a dû être fermée une nuit. Une autre pièce préfabriquée est la partie mobile au-dessus du canal. Un flux vidéo montre comment elle a été mise en place le 21 octobre 2020. Grâce à la longueur totale du pont, les pentes peuvent être très douces. La pente la plus forte n’est que de 2,5 %. Le pont est éclairé la nuit par un éclairage LED à énergie solaire, spécialement conçu pour éclairer uniquement le tablier du pont. Ceci afin de perturber le moins possible la faune.

Vue sur l’autoroute A7.
Le pont repose sur des supports transversaux en bois qui sont à leur tour soutenus par des tiges d’acier. La partie au-dessus de l’autoroute repose sur des piliers en béton plus massifs.

À l’origine, le pont devait s’appeler Blauwe Loper ou « pont du tapis bleu », mais le maire de la municipalité d’Oldambt est décédé subitement à l’âge de 54 ans seulement, en 2018. Pour lui rendre hommage, le pont porte désormais son nom : Pieter Smitbrug.

Les panneaux en acier perforé des garde-corps reproduisent le roseau que l’on peut voir autour du lac artificiel.
Il y a un point d’accès supplémentaire au pont. Lesgoulettes le long de l’escalier vous permettent d’accéder au pont avec un vélo.
Les supports transversaux en bois ne touchent pas l’eau, ils reposent sur des fondations en béton qui résistent mieux à l’eau.

Il est remarquable de constater la précision des projections publiées par rapport au pont réel. Le pont se trouve à 34 kilomètres de la ville de Groningue. La province de Groningue espère que le pont deviendra un élément phare qui attirera les touristes dans la région, mais il est également parfait pour faire la navette entre Blauwestad et Winschoten.

La vidéo de la semaine : un portrait du nouveau plus long pont cyclable d’Europe dans des températures avoisinant zéro et un vent d’est glacial.
À la nuit tombée. Un nombre remarquable de personnes sont venues voir le pont de nuit au cours de la première semaine après son ouverture.
De jour (dans les deux directions).
De jour en version 360 ° (dans les deux directions).

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 3 août 2021

    […] tropical Azobé, fourni par la même entreprise néerlandaise qui a également fourni le bois pour le plus long pont cyclable d’Europe à Winschoten, le pont à Oirschot et le viaduc à Harderwijk, tous aux […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :