Un avant/après sur une section achevée de la F50

C’est peu de dire que les aménagements cyclables périurbains sont pris au sérieux aux Pays-Bas. Mark Wagenbuur propose ici un avant/après d’une section de la véloroute F50 qui fait partie de ces itinéraires vélo « rapides » – snelfietsroutes – dont le réseau ne cesse de s’étendre (voir ce billet).
Voici la traduction de « Another stage of the F50 fast cycle route finished » publié le 13 janvier 2021 sur Bicycle Dutch.

La véloroute F50 d’Oss à Uden dans le sud des Pays-Bas est en cours d’aménagement. Lorsque j’ai parcouru l’itinéraire en juillet dernier, des travaux étaient en cours au sud-est du village de Nistelrode. Selon le site Web municipal, ces travaux devaient être terminés au cours de la semaine 37 (la deuxième semaine de septembre 2020). Pour voir si c’était le cas, j’ai de nouveau pédalé jusqu’à Nistelrode en décembre dernier et j’ai en effet constaté que cette partie de la véloroute était terminée. Je peux donc vous proposer un avant/après (juillet/décembre 2020).

Je commence ma comparaison dans Hoogstraat à Nistelrode. En juillet, l’itinéraire était terminé jusqu’au bout de cette rue. Bien que cette partie soit terminée, même ici, quelque chose a changé : l’une des maisons du côté droit a été peinte en blanc.
La fin de Hoogstraat formait un carrefour en T avec une rue appelée Delst. Dans la situation antérieure, il y avait des pistes cyclables unidirectionnelles de chaque côté de cette rue. Dans la nouvelle situation, il y a une large piste cyclable bidirectionnelle du côté nord-est. Cela signifie que la jonction en T a été repensée. On peut maintenant passer de la vélorue à la véloroute sans interaction avec la circulation automobile sur Delst.
Le carrefour en T ci-dessus en réalité. Dans la situation précédente, on devait passer de l’autre côté de la route, puis tourner à gauche. Dans la nouvelle situation, on peut rouler presque tout droit et c’est la circulation automobile qui doit d’abord tourner à droite pour atteindre la route principale.
Delst était une route avec une piste cyclable unidirectionnele de chaque côté de la route. En raison des travaux, j’ai dû pédaler sur la chaussée dans la situation antérieure. Dans la nouvelle situation, tout le monde pédale du côté nord-est de la route sur une piste cyclable bidirectionnelle.
Juste au sud-est de l’agglomération de Nistelrode, la piste cyclable bidirectionnelle passe de l’autre côté de la route. Pour rendre cela possible en toute sécurité, les voies de circulation automobile ont été divisées pour réaliser un espace refuge central. La circulation automobile est de fait ralentie par cet aménagement. Les gens peuvent maintenant traverser la voie dans une direction à la fois.
Le carrefour lorsqu’on s’en approche. Les perspectives sont dégagées. Les deux personnes qui traversent la route illustrent la largeur de l’espace central du refuge. Il y a plus qu’assez d’espace pour que plusieurs personnes y attendent en toute sécurité lorsqu’elles ne peuvent pas traverser en une seule fois. Le vélo a la priorité sur la petite route secondaire, mais doit la céder sur la route principale. C’est ce à quoi s’attendent la plupart des usagers néerlandais. Ce carrefour applique les règles générales de priorité.
A partir d’ici, la piste cyclable bidirectionnelle se trouve du côté sud-ouest de la route. On peut constater qu’elle est élargie. Il y a un nouveau revêtement rouge lisse et il y a aussi des lignes rugueuses sur les bords. Tracer ce type de lignes sur les bords des pistes cyclables est relativement nouveau aux Pays-Bas, mais cela aide les gens à mieux visualiser les bords et améliore ainsi la sécurité. Un grand nombre d’accidents sans implication de tiers se produisent lorsque les gens s’approchent trop de ces bords et finissent par chuter.
À cet endroit, la nouvelle piste cyclable se déplace un peu plus vers la gauche pour passer entre deux rangées d’arbres existantes. (De fines lignes pointillées montrent l’ancien emplacement.) À droite des arbres, il n’y aurait pas eu assez d’espace entre un fossé et ces arbres pour la nouvelle piste cyclable à moins d’abattre trois arbres.
La nouvelle piste cyclable emprunte un itinéraire entre les deux rangées d’arbres. Il n’y a pas de virages serrés pour y parvenir. Sans connaissance de la situation antérieure, on ne pourrait pas dire que quelque chose a changé ici. Il y a plusieurs trous en plus de la nouvelle piste cyclable. C’est là que les arbres de remplacement seront plantés.
Des intersections avec des rues latérales ont également été réaménagées. Il est maintenant plus clair que la piste cyclable a priorité sur cette route secondaire.
Il semble y avoir moins de végétation être entre la véloroute et la chaussée. Ce n’est pas seulement parce que c’était l’hiver. Certains des arbustes ont été supprimés délibérément pour améliorer le sentiment de sécurité. Lorsque vous savez que les automobilistes peuvent vous voir sur la piste cyclable, le risque que des choses indésirables s’y produisent est perçu comme plus faible.
L ‘«écoduc» ou passage faunique de Slabroek marque la frontière municipale entre Bernheze et Uden. Il est très clair qu’Uden n’a pas élargi la piste cyclable à cet endroit. Il y a même un panneau d’avertissement. Une occasion manquée et à mon avis, ce n’est pas non plus le meilleur endroit pour avoir ce rétrécissement; exactement à l’ombre portée par le pont.
Uden a refait le revêtement de la piste cyclable, mais on peut voir qu’elle est maintenant beaucoup trop étroite pour pédaler côte à côte confortablement. J’ai eu du mal à dépasser ces gens en toute sécurité. Je ne sais pas pourquoi Uden a décidé de garder cette courte partie de la piste cyclable aussi étroite. Il ne reste que quelques centaines de mètres avant que celle-ci ne redevienne plus large et il semble y avoir plus qu’assez d’espace disponible, donc cela doit être une question de coût.
A partir d’ici, la piste cyclable s’élargit à nouveau et il n’y a eu aucun changement par rapport à juillet dernier. C’est pourquoi je termine la comparaison ici. Dans ce billet, vous pouvez voir comment l’itinéraire se poursuit.
Comparaison vidéo avant/après sur la F50 rémanéagée depuis la commune de Bernheze, au sud-est de Nistelrode, jusqu’aux abords d’Uden.

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Benoit Perrussel dit :

    C’est remarquable, un équipement comme ça donne vraiment envie d’enfourcher son vélo au quotidien.

  2. janpeire dit :

    Le « avant » me donne les même envies d’enivrement qu’un Archibald Haddock perdu dans le désert face à un mirage.

    JPB

  1. 28 mars 2021

    […] un précédent billet, je vous ai montré la véloroute F50 requalifiée entre le village de Nistelrode et la ville d’Uden. Pour pouvoir filmer cet avant et cet […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut
%d blogueurs aiment cette page :