#gcum : les deux roues motorisées aussi

Avec le retour des beaux jours – clairs et secs – les motard(e)s ressortent leurs gros engins pour le plaisir de nos oreilles et contribuer un peu plus à la pollution de l’air. Certes, la situation est moins critique à Orléans qu’à Paris, où les conducteurs de deux-roues motorisées ont tout du danger public. Il est cependant possible de déplorer dans notre belle ville l’habituel envahissement de l’espace public qu’occasionne le stationnement de ces véhicules partout où son propriétaire trouve cela pratique. En particulier là où des arceaux sont prévus pour attacher des vélos.

Prenons l’exemple du parvis qui mène au centre commercial Place d’Arc. De nombreux arceaux ont été installés, ce qui est judicieux, tant l’endroit est fréquenté.

Or que trouve-t-on à une quinzaine de mètres de là ? Un parking deux-roues de belles dimensions, doté de pas moins de deux panneaux indiquant que seuls des deux-roues seront acceptés en son enceinte au risque d’une mise en fourrière du véhicule du contrevenant.

Parking2rouesvide

Seule une poubelle (à deux roues) a osé/daigné se garer sur ce parking deux-roues

Les décideurs d’Orléans Métropole ont-ils conscience du problème ? Une campagne de sensibilisation s’impose.

Et une dernière photo pour la route.

gcummotorueRoyale

Comment ça j’occupe quatre place de stationnement vélo à moi tout seul ?

4 réflexions sur “#gcum : les deux roues motorisées aussi

  1. Brice dit :

    Bonjour,
    Effectivement le stationnement des deux roues motorisés ou non est un vrai problème surtout en ville. J’ai récemment fait l’acquisition d’un scooter pour certains de mes déplacements en complément du vélo et je me retrouve confronté à ce problème. Il n’existe aucun plan ou document (à ma connaissance) reprenant l’ensemble de ces emplacements sur l’agglomération.
    Cordialement

    J'aime

    • Bonjour,

      En effet, le stationnement des deux roues motorisées est encore plus négligé que le stationnement des vélos et je conçois bien qu’on puisse être tenté (en tant que conducteur de scooter/moto), parfois de bonne foi, d’utiliser les emplacements matérialisés par des arceaux.

      Là encore, le gestionnaire de voirie est bien peu audacieux et répugne à transformer des places de stationnement voiture en stationnement 2RM (avec arceaux comme à Bordeaux que j’ai découvert récemment, pour éviter le #gcum).

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s