Paris – Roubaix – Orléans

Il y a Paris-Roubaix,« l’enfer du Nord », et sa fameuse Trouée d’Arenberg. Et puis il y a Orléans et le tronçon de la rue d’Illiers, à l’ouest de la place du Martroi, qui va de la rue des Minimes à la rue du Grenier à sel. Cent mètres de méchants pavés gris.

Les élus d’Orléans Métropole ont décidé de proposer à leurs homologues de la Métropole européenne de Lille (dont fait partie Roubaix) que la célèbre course cycliste soit pourvue d’un prologue dans la cité johannique, sous la forme d’un aller/retour contre-la-montre. Le vainqueur de l’épreuve aura l’insigne honneur de monter avec son vélo dans le futur téléphérique de la gare de Fleury lors de son inauguration.

Vous aimerez aussi...

Pas de réponses

  1. janpeire dit :

    Les inscriptions se prennent où ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :