Paris – Roubaix – Orléans

Il y a Paris-Roubaix,« l’enfer du Nord », et sa fameuse Trouée d’Arenberg. Et puis il y a Orléans et le tronçon de la rue d’Illiers, à l’ouest de la place du Martroi, qui va de la rue des Minimes à la rue du Grenier à sel. Cent mètres de méchants pavés gris.

Les élus d’Orléans Métropole ont décidé de proposer à leurs homologues de la Métropole européenne de Lille (dont fait partie Roubaix) que la célèbre course cycliste soit pourvue d’un prologue dans la cité johannique, sous la forme d’un aller/retour contre-la-montre. Le vainqueur de l’épreuve aura l’insigne honneur de monter avec son vélo dans le futur téléphérique de la gare de Fleury lors de son inauguration.

2 réflexions sur “Paris – Roubaix – Orléans

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s