Envahissement de l’espace public : le phénomène GCUM

Au fur et à mesure que les infrastructures cyclables se développent, un phénomène que quelques esprits facétieux du Web ont dénommé « GCUM » prend également de l’ampleur (« Garé Comme Une Merde », voir par exemple ce compte Twitter pour de nombreux exemples illustrés). Parfois seulement agaçante, mais souvent dangereuse, la présence immobile de véhicules motorisés sur des portions de l’espace public qui ne leur sont pas destinées touche bien évidemment notre vaste métropole. Voici quelques exemples glanés par Jeanne :

Dans l’hypercentre de notre bonne ville d’Orléans, il existe un lieu fameux de GCUM que connaissent bien les cyclistes qui, selon un axe sud-nord, cherchent à quitter la place du Martroi en évitant les rails accidentogènes, les pavés disjoints et les déambulations piétonnes de la rue de la République : la portion de la rue Bannier située entre le rue de la Cerche et la rue des Fauchet. JP s’y est même conduit en héros récemment. Le plus désolant dans l’affaire, c’est qu’en conservant deux voies de circulation – au lieu d’une comme plus haut dans la rue – le gestionnaire de voirie a induit ce phénomène d’accaparement régulier du double-sens cyclable.

Parfois, mais cela reste rare, des automobilistes courtois prennent en compte l’existence de cette voie cyclable et limitent logiquement la gêne que représente leur stationnement en double-file à la circulation motorisée.

vlcsnap-2017-01-30-11h31m24s477

Un automobiliste civil et courtois respecte la voie cyclable rue Bannier.

11 réflexions sur “Envahissement de l’espace public : le phénomène GCUM

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s