En plein dans la plaque

Boulevard Guy-Marie Riobé, en face de la déviation mise en place sur le trottoir, la bande cyclable a été rétrécie comme vous le savez déjà. Ce qui n’a pas changé en revanche, c’est la qualité du cheminement. Jeanne vous propose de compter en tressautant – ou de tressauter en comptant – le long de cette courte bande cyclable.

Non seulement le cycliste chemine sur une bande cyclable très peu large en pleine zone d’ouverture des portières mais il doit en plus affronter une chaussée percluse de larges plaques d’égout. Onze plaques d’égout en 150 mètres. Serait-ce un record ?

Vous aimerez aussi...

Pas de réponses

  1. janpeire dit :

    Il faut absolument que tu y passes un jour d’orage. La bande à l’intersection avec la rue E-Zola (le début sur ton film) se transforme en mare jusqu’à la 5eme plaque.

    JP

  1. 7 juillet 2017

    […] cyclistes est importante. Le sujet a déjà été illustré en vidéo sur ce blog du côté de la bande cyclable du boulevard Riobé.  Le comble étant que ce sont les personnes qui, à l’usage, dégradent le moins la voirie […]

Laisser un commentaire

Scroll Up
%d blogueurs aiment cette page :