Traquenard sur le boulevard

C’est JP qui m’avait alerté mi-décembre via un billet de son blog. La Rép annonçait que le boulevard Guy-Marie Riobé, équipé dans les deux sens de circulation de bandes cyclables, allait connaître le type d’aménagement qu’on aimerait voir disparaître dans la métropole : le (dé)tour de trottoir. Et tout ça pour permettre aux supporters de se garer les soirs de matchs au palais des sports sans trop embêter les riverains. Le journaliste précisait toutefois : « Il faut être clair : ces dispositions ne modifieront pas les perturbations liées au stationnement les soirs de match. » Le sacrifice cyclable serait donc vain…

Pour se rendre compte du résultat des dégâts, Jeanne a été y faire un tour et vous propose une vidéo à hauteur de guidon – réalisée  sans huissier et sans trucages.

Vous pouvez lire tout le mal que JP – qui a lui aussi testé la nouveauté – pense de la manœuvre. Et il ne lui a pas échappé que la bande cyclable côté sud a été subséquemment rétrécie, rapprochant insidieusement le cycliste du caniveau.

dsc_0008

En raison de ce déménagement d’itinéraire, la bande cyclable du côté opposé a rétréci.

Il est consternant par ailleurs de constater que la sucette publicitaire a semble-t-il dicté le tracé de la piste, obligeant quoiqu’il arrive le piéton à marcher sur la piste et à se retrouver la cas échéant face à un cycliste.

sucette

Prière de contourner la sucette en priant pour qu’un piéton ne soit pas caché derrière.

9 réflexions sur “Traquenard sur le boulevard

  1. Bonjour,

    ce matin, j’ai été obligé de passer par là.
    Il y a des panneaux travaux pour annoncer le chantier sur le trottoir.

    Je pense que c’est la déplacement du panneaux rond dont la place n’est pas ici et pour la réfaction des traversées d’égouts (que l’on voit sur ton film lors des tressautements du vélo).

    J’ai manqué renverser une piétonne qui sortait vivement des choses du coffre de sa voiture garée sur l’ancienne bande cyclable.
    Récursivité ironique.

    JPeire

    J'aime

  2. Guy dit :

    Cachez ces vélos que je ne saurais voir! On pense sécuriser les parcours vélo par ce genre de réalisations débiles alors qu’on obtient l’effet inverse puisque la circulation des véhicules motorisés n’est pas apaisée, ce qui rend le retour sur la rue très hasardeux. Et en plus, on gène les piétons!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s