Bref détour par la Chine d’avant-guerre

L’écrivain britannique J. G. Ballard (1930-2009) a publié peu de temps avant sa mort une autobiographie qui, outre le plaisir de lecture qu’elle procure, permet de saisir combien l’autonomie des enfants, en matière de déplacement, s’est considérablement amoindrie en quelques décennies (Rue89 avait publié en 2014 un intéressant article à ce sujet). Tout ce qui concerne son enfance de riche expatrié au sein de la Concession internationale de Shanghai est discrètement placé sous le signe du vélo. Lire la suite