Une passerelle vélo pas vraiment pratique

Ce qu’on pourrait appeler la ségrégation modale a aussi des inconvénients comme le montre Mark Wagenbuur dans cette étude de cas du côté de Venlo.
Voici la traduction de « A cycling viaduct that isn’t really convenient » publié le 7 avril 2021 sur Bicycle Dutch.

Une ou deux fois par an, je loue un vélo à la gare de Venlo pour me rendre dans le village de Grubbenvorst pour rendre visite à ma belle-famille. Comme ces visites sont rares, les choses peuvent vraiment changer entre deux trajets. Début 2018, j’ai eu une mauvaise surprise : l’itinéraire que j’empruntais régulièrement était devenu inutilisable. Tout d’un coup, il y avait un nouveau viaduc cyclable non relié à mon itinéraire habituel. J’aurais dû prendre un itinéraire différent et plus long pour pouvoir atteindre le début du nouveau viaduc cyclable. La route que j’avais l’habitude d’emprunter n’était plus autorisée aux vélos. J’ai dû enfreindre la loi et emprunter la rue interdite pour me remettre sur le bon chemin. Maintenant que je sais quel bifurcation prendre, le détour n’est pas vraiment plus long, mais à mon avis, c’est un exemple de passerelle cyclable pas vraiment pratique pour les personnes qui se déplacent à vélo.

Des gens pédalent sur la rampe d’accès à la passerelle de Venlo, qui n’est pas vraiment pratique pour le vélo.
En 2016, vous pouviez encore emprunter à vélo l’itinéraire le plus pratique du nord au sud en suivant simplement le Horsterweg. En 2017, une liaison a été réalisée pour le trafic motorisé de Horsterweg au Venrayseweg parallèle (de biais) par un nouveau giratoire. Cela a créé une nouvelle entrée pour le trafic automobile dans la zone industrielle. Lorsque vous voulez faire du vélo du nord au sud et vice versa, vous êtes maintenant obligé de faire un petit détour autour de la zone industrielle. Cela prolonge le trajet d’environ 36 secondes.

La passerelle a été inaugurée le 31 octobre 2017. Les constructeurs ont fièrement tweeté à ce sujet. La province du Limbourg l’a présentée comme une amélioration de la sécurité routière, notamment pour le vélo. Sur Facebook, ils ont écrit :

« … le Horsterweg a été reliée à Venrayseweg et une liaison cycliste sécurisée à niveau séparé (viaduc) a été construite. Le Venrayseweg est à nouveau ouvert à la circulation.

La sécurité du trafic a été considérablement améliorée par la construction du giratoire et la circulation vers la zone industrielle « Venlo Trade Port » et le port industriel de Venlo est plus fluide. Ce projet a été rendu possible grâce à l’aide de la province du Limbourg. Le représentant de la province, M. Geurts, a déclaré : « Cette liaison créé à un itinéraire cyclable rapide et sûr entre Venlo, un lieu d’affaires attractif, et les zones d’innovation, d’étude et de travail. »

Cela ressemble à de la vraie langue de bois, les mots clés ici ne sont pas vraiment « itinéraire cyclable rapide et sûr », ceux qui m’apparaissent comme les plus importants sont : « fluidité du trafic ».

Dans le cas d’un trajet plus long, le détour est peut-être bref, mais il est toujours gênant. La ligne rouge était beaucoup plus directe. Il aurait été utile que la route verte, plus directe, soit possible. Il y a des pistes cyclables sur cette route, mais j’ai ajouté une ligne rouge là où il manque un carrefour. Cette liaison manquante rend impossible le choix de ce trajet alternatif.

Dans la situation précédente, le Horsterweg était un cul-de-sac pour la circulation automobile. Maintenant, il a été relié à Venrayseweg pour donner à l’ancienne zone industrielle une nouvelle (et meilleure) entrée pour le trafic motorisé. Ironiquement, cela a transformé Horsterweg en impasse pour le vélo ! La nouvelle passerelle permet de traverser cette nouvelle liaison sans conflits potentiels avec d’énormes camions. En même temps, elle vous oblige à rouler sur Venrayseweg et plus sur Horsterweg. Même si cette route est le chemin le plus court vers Venlo. Cela n’aurait pas été si grave si Venlo avait également créé un nouveau carrefour à l’intersection Venrayseweg / Groot-Bollerweg, mais ça n’a pas été le cas. Vous ne pouvez pas traverser Groot-Bollerweg pour continuer à rouler sur Venrayseweg. Vous êtes obligé d’utiliser cette route, mais il n’est pas possible de continuer à rouler vers le sud. Vous devez rouler vers l’ouest sur Groot-Bollerweg pour revenir à Horsterweg un peu plus au sud et l’utiliser pour vous rendre à Venlo au final. Il ne s’agit pas d’un « itinéraire cyclable rapide et sûr », mais d’un détour. Certes, ce n’est pas un très long détour ; ma vidéo avant/après montre qu’il faut 36 secondes de plus pour parcourir le nouvel itinéraire, mais c’est tout de même un itinéraire plus long !

Cette photo aérienne montre l’intersection avec le carrefour manquant. Il n’est pas possible de traverser la route est-ouest lorsque l’on vient du nord et que l’on veut aller au sud à vélo, même s’il y a des pistes cyclables des deux côtés de l’intersection. Après trois ans, la municipalité de Venlo n’a toujours pas créé cette liaison. Au moment où cette photo a été prise, la piste cyclable nord était en construction. Elle n’a été créée que lorsque la passerelle a été achevée. Mais apparemment, personne n’a pensé au carrefour manquant, ou sa création était trop coûteuse.

J’avais espéré que l’aménagement du nouveau carrefour ne serait qu’une question de temps, mais cela fait maintenant plus de trois ans que la passerelle a été ouverte. Je comprends qu’il peut être coûteux de modifier l’installation des feux de circulation pour créer un passage vélo supplémentaire, mais il semble vraiment que la municipalité de Venlo ait tout simplement « oublié » ce projet. Après l’amélioration du site pour le trafic commercial, tout développement ultérieur a été arrêté. À mon avis, cette passerelle n’est là que pour ouvrir la zone industrielle au trafic commercial. Pour que cela soit possible, je dois maintenant pédaler un peu plus d’une demi-minute de plus de Venlo à Grubbenvorst à l’aller et au retour.

Le plan du nouveau giratoire et de la passerelle pour contourner l’un des nouveaux bras (en bas ici). Dans la situation précédente, la piste cyclable de gauche continuait sur ce qui est maintenant le nouveau bras inférieur. Circuler à vélo n’est plus autorisé à cet endroit. Photo Municipalité de Venlo.
Google montre la passerelle en construction en 2017. Il est clair que l’ancien itinéraire était rectiligne sur la route du côté droit. La passerelle oblige les gens à suivre la route du côté gauche.
La situation précédente en 2016 : la voie cyclable continuait tout droit à travers la zone industrielle vers Venlo.
La situation en 2018. Avec la passerelle, on est obligé de tourner à gauche et on contourne la zone industrielle. C’est la solution la plus sûre, compte tenu du type de camions qui circulent dans la zone industrielle, mais elle constitue tout de même un détour.
La passerelle et le carrefour giratoire juste derrière. Le panneau rond au-dessus du cédez-le-passage interdit explicitement la circulation à vélo sur cette route. Si vous avez roulé jusqu’ici (parce que vous avez toujours pris cette route), vous êtes maintenant bloqué et vous ne pouvez pas continuer. Il n’y a aucun moyen de rejoindre le viaduc à partir de ce point ou de continuer légalement à gauche de l’autre côté de celui-ci. (Google Streetview)

La vidéo avant/après comparant l’itinéraire avec le viaduc à celui sans viaduc.

Une vidéo montrant le parcours complet de Venlo à Grubbenvorst, avec la déviation à 8min24s et la passerelle à 9min25s.

Une carte du parcours complet de 7,5 km de Venlo à Grubbenvorst.

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. janpeire dit :

    « Certes, ce n’est pas un très long détour ; ma vidéo avant/après montre qu’il faut 36 secondes de plus pour parcourir le nouvel itinéraire, mais c’est tout de même un itinéraire plus long ! » […] « je dois maintenant pédaler un peu plus d’une demi-minute de plus de Venlo à Grubbenvorst à l’aller et au retour »
    Il chipoterait pas un peu là ? 😁

    Cependant je suis d’accord avec ses propos au sujet de l’itinéraire « vert », le cycliste est souvent comme la vache, entre 2 points, la ligne directe est souvent préférable.

    JPB

  2. marmotte27 dit :

    Les trottoirs semblent avoir disparu. Où marchent les piétons, sur la piste cyclable ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :