Étiqueté : rue Bannier

6

La voiture électrique est une voiture comme une autre

Avant de devenir bientôt – peut-être – autonome, la bonne vieille voiture à moteur thermique se rêve électrique. Le lobby automobile aimerait bien se racheter une vertu, une sorte de green indulgence, en ces temps d’emballement européanno-judiciaire autour de la question de la pollution atmosphérique dans les villes.

5

Au bas de la rue Bannier fais ce qu’il te plaît

Après les escapades marseillaise et versaillaise, retour dans la bonne ville de Jeanne qui a remisé armure et épée jusqu’à l’année prochaine. Il est vrai que ce n’est pas pratique pour pédaler. Et quoi de mieux pour se remettre dans le bain que de reparler du phénomène GCUM ?

18

Faux cul-de-sac mais vrai détour rue des Fauchets

La rue Bannier est la rue des agences immobilières. Et aussi de quelques bonnes boulangeries. C’est un fait. C’est aussi la rue qui, par la grâce d’un double-sens cyclable (DSC), permet aux personnes qui se déplacent à vélo de regagner le nord de la ville en évitant la rue de...

0

Voiturette et gymkhana

Il y a la voiture et ses nombreux conducteurs sans permis et il y a la voiturette sans permis (enfin, presque). C’est mignon “voiturette”, c’est presque attachant. Dans la rue, ça reste bruyant et encombrant. Et plus ou moins confortablement assis derrière le volant de ce quadricycle à moteur (ainsi...

0

Dialogue avec un chauffeur de taxi

Dans la vidéo qui suit, Jeanne est de retour sur le fameux spot de #gcum en bas de la rue Bannier. Et cette fois, ce n’était pas un fort aimable conducteur de Mercedes qui se trouvait stationné sur la voie cyclable, mais un chauffeur de taxi en Audi. L’occasion était...

0

Politique du pochoir

C’est le printemps, il y a du graff dans l’air à Orléans. Je n’évoque pas M. Chat ou le mur du cinéma des Carmes dévolu à l’expression artistique mais plutôt la multiplication des pictogrammes vélo dans l’espace public. C’est joli, c’est frais, c’est réalisé avec application.

0

La courtoisie est une valeur sûre

À vélo, il n’est pas toujours nécessaire de se comporter en héros (comme JP). Les relations entre cycliste et automobiliste ne sont pas toujours aussi difficiles que dans la désormais célèbre “vidéo du cycliste lillois“. Parfois, la civilité et la courtoisie l’emportent sur le chacun pour soi et le je-m’en-foutisme....

17

Envahissement de l'espace public : le phénomène GCUM

Au fur et à mesure que les infrastructures cyclables se développent, un phénomène que quelques esprits facétieux du Web ont dénommé “GCUM” prend également de l’ampleur (“Garé Comme Une Merde”, voir par exemple ce compte Twitter pour de nombreux exemples illustrés). Parfois seulement agaçante, mais souvent dangereuse, la présence immobile de véhicules motorisés...

Scroll Up