Un cadeau géant qui ne tiendrait pas sous le sapin

Le camarade JP va devoir ajouter une étape à son circuit Roger Toulouse. Il avait eu la riche idée au printemps dernier de proposer une « rando-culture à vélo » de 40 km pour rallier les œuvres plus ou moins accessibles de cet artiste local (1918-1994) en divers lieux de la métropole. D’un coup d’un seul c’est cinq sculptures de belle taille qui viennent d’être installées sur le parvis du théâtre. Il s’agit d’une seule et même œuvre nous apprennent La République du Centre1 et Magcentre2 : La Volonté humaine. Elle date de 1976.

Les sculptures sont en acier Corten.

Jean-Dominique Burtin pour Magcentre évoque un « puissant et poétique phare culturel  » et précise :

« Ayant poussé dans la grisaille cependant enchantée de Noël, ces œuvres de l’artiste trouveront pleinement leur légitime mise en valeur au printemps prochain. La mise en lumière devrait, en effet intervenir vers mi ou fin mars, des cartels devaient aussi être apposées, probablement avec le même souci d’information du public que celle dont les  récentes et belles expositions qui se sont tenues au Théâtre et en la collégiale Saint-Pierre-le-Puellier ont fait preuve. » 

Élargissement

À l’annonce des travaux en mai 2018, il était précisé3 : « l’espace disponible pour les piétons et vélos [sera] agrandi. Il sera d’au moins 3,50 mètres. »

Vue depuis l’ouest de l’esplanade.
Une simple plaque pas aussi sculpturale que l’œuvre de Roger Toulouse mais de belle facture.

En décembre 2017, Jeanne avait traîné ses roues sur le trottoir cyclable du parvis du théâtre à l’occasion d’un trajet aller-retour depuis la gare. C’est l’occasion de se livrer à une petite comparaison avant/après :

Une plaque vélo a aussi été placée à l’autre extrémité de la « piste ». Orientée en sens inverse, elle semble indiquer que le cheminement est bidirectionnel (comme devant Saint-Paterne). Curieux.

Côté sculptures, la voie cyclable est moins large. Et un petit bonhomme d’inspiration toulousaine fait son apparition.

Jalon orange

À l’occasion du trajet précité, Jeanne était allée tout droit en roulant – horresco referens – sur le trottoir pour atteindre le siège d’Orléans Métropole. Comme l’ont fait remarquer certain(e)s, rien n’indique que le cheminement cyclable (im)prévu consiste à rejoindre l’allée centrale certifiée voie verte. La sculpture orange Hommage à Lavoisier peut servir de repère.

La piste Toulouse.


Notes

  1. « Une œuvre de Roger Toulouse installée sur le parvis du théâtre d’Orléans », La République du Centre, 20 décembre 2018.
  2. « A Orléans, sur le parvis du théâtre, “La Volonté humaine” de Roger Toulouse, revoit le jour », Magcentre, 22 décembre 2018.
  3. « Un écran géant de 30 m2, du rouge vif… Découvrez le futur visage du théâtre d’Orléans », La République du Centre, 16 mai 2018.

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. janpeire dit :

    Dès les beaux jours revenus je compléterai la trace pour le syndicat d’initiatives d’Orléans… le nouveau trottoir devant le théâtre est semblable aux autoroutes dans l’ancienne Allemagne de l’est, 2 fois 6 voies dimensionnées pour la façade, elles n’avaient gairement jamais vue une auto.
    Quant à la possibilitude de (re)joindre le sentier vert pour 100m sur le terre-plein, à quoi bon, un véhicule comme le vélo est fait pour circuler sur la chaussée, ni sur les trottoirs, ni dans les canicrottes.

  2. mpi dit :

    Installation des sculptures de Roger Toulouse sur le parvis du théâtre, belle idée !!
    Autre idée : permettre aux usagers du théâtre d’attacher leur vélo à des supports en nombre, bien espacés, au design intéressant (on peut rêver puisque tout reste à faire).
    Ville cyclable ?? Quels circuits pour rouler confortablement jusqu’au théâtre d’où qu’on vienne ?? si, en plus, on ne peut pas s’arrêter…
    Merci aux services municipaux concernés de leur attention.

  1. 29 décembre 2018

    […] circuit Roger Toulouse (>fr) dont la mairie expose enfin des œuvres restées longtemps enfermées (>fr-Jeanne à […]

  2. 6 mai 2019

    […] des photos voir ce billet (>fr-MagCentre), l’article de la Rep’ (>fr) et bien évidement Jehanne à vélo […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut
%d blogueurs aiment cette page :