Le vélo infuse dans la presse grand public

Dans un billet récent, se risque à parler de “moment historique” à propos de la politique cyclable en France. Elle souligne notamment qu’ “il est remarquable que madame Borne [ministre chargée des transports] parle du vélo à quasi toutes ses interventions publiques”. Il est vrai que se prépare une “Loi d’orientation des mobilités” annoncée par le président Macron au début de l’été 20171. La Fédération des Usagers de la Bicyclette a déployé une intense activité de lobbying sur le sujet2 et attend beaucoup du gouvernement. Isabelle écrit :

Personne ne croit au père-Noël, mais la conscience que nous vivons un moment historique se répand ; un moment où le basculement se produit ; un moment attendu depuis 40 ans, durée habituelle des changements sociétaux.

Jeanne – qui se gardera bien de vaticiner – a été frappée de tomber quasi simultanément et dans trois titres de presse différents sur des brèves consacrées au vélo. Preuve s’il en est que cette bonne vieille bicyclette est dans l’air du temps.

Que Choisir

Le mensuel consumériste phare de France avertit ses lecteurs-automobilistes que le prix des carburants ne va cesser d’augmenter dans les années à venir et prodigue des conseils frappés au coin du bon sens :

Presse_QueChoisir_février2018

La dernière phrase laisse toutefois songeur. Les déplacements quotidiens ne peuvent pas être de petits trajets ? Et surtout, qu’est-ce qu’un petit trajet ? D’autant plus que la photo d’illustration évoque carrément la pratique utilitaire du vélo à la campagne où l’on ne trouve pas des boulangeries dans tous les hameaux.

Le Monde diplomatique

Le mensuel généraliste français le plus lu au monde évoque une étude récente3 qui a eu un certain écho dans la presse4. Et cite évidemment le cas emblématique de Copenhague et de sa part modale du vélo à 45 %.

Presse_LeMondediplomatique_février2018

Télérama

L’hebdomadaire préféré des écolo-bobos-bien-pensants-et-de-gauche-si-on-veut propose également une brève vélocipédique dans son numéro 3550 du 27 janvier au 2 février 2018. La journaliste choisit l’angle du vélo cargo :

Presse_Télérama_2701-0202-2018

Passons sur la métaphore d’accroche foireuse (“le vélo largue les amarres”5 ) et le titre aussi plat qu’une piste néerlandaise (un vélo cargo, comme tout cycle, peut tout simplement circuler sur la chaussée). On retrouve mentionnée l’incontournable Copenhague comme dans Le Diplo. Les prix annoncés entre parenthèse correspondent grosso modo à la gamme d’une marque comme Amsterdamer mais chez d’autres fabricants plus trendy les prix montent facilement plus haut (des modèles à assistance électrique sont couramment proposés entre 4000 et 5000 euros). Et nul doute que le lecteur de Télérama voudra rouler le plus hype possible… comme sur le Babboe Curve de la photo d’illustration proposé au tarif de 3899 €.

Tranquille comme un lecteur de journal

Lire la bonne presse, c’est comme pédaler : un bon moment que l’on s’offre.

2008_reader_Vietnam_6808336479_3c22e7055a_b


Crédit photos :

Notes

  1. “Macron annonce une “loi des mobilités” pour début 2018″ dans Les Echos le 1er juillet 2017. Ou encore “Emmanuel Macron veut une loi d’orientation sur les mobilités en 2018” dans La Tribune le 2 juillet 2017.
  2. Les propositions de la FUB pour les Assises de la mobilité
  3. L’étude en question : Health impact assessment of cycling network expansions in European cities” publiée dans Preventive Medicine le 9 janvier 2018. Natalie Mueller, une des co-auteurs de l’étude, a publié un diaporama de pré-communication des résultats de l’étude. En anglais mais beaucoup d’éléments intéressants.
  4. Voir par exemple cet article des Echos publié le 17 janvier.
  5. Mouais… bof. Même pas digne de figurer dans un haïku.

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. CdV dit :

    Prochaine loi sur les mobilités. Ne rêvons pas trop, pour ne pas être déçus. Après le tout voiture, puis le tout transports en commun, on comprend que le vélo va trouver une place dans la prochaine loi. Surtout, on comprend que l’on parlera moins d'”objectifs”, ou d'”horizons” fixés ou à atteindre, mais de mesures plus concrètes. CdV

  2. toutesLatitudes dit :

    Bel angélisme …

    Pendant ce temps la SNCF agit en catimini :
    – suppression des places vélos dans les TGV Lyria vers la Suisse
    – suppression des places vélos dans les TGV vers le Grand Est

    Au fait de qui dépend la SNCF ? Ce n’est pas du ministère de Mme Borne ?

    https://voyageforum.com/discussion/on-ne-peut-plus-mettre-son-velo-dans-tgv-aller-dans-est-france-d8596751/

    http://questions.sncf.com/questions/1484659-velos-supprimes-tgv-partir-decembre-2017

Laisser un commentaire

Scroll Up
%d blogueurs aiment cette page :