La gare de Coevorden aux Pays-Bas s’est transformée

L’art de transformer les abords des gares en zone attrayante illustré à Coevorden par Mark Wagenbuur.
Voici la traduction de « Coevorden station area transformation » publié le 9 juin 2021 sur Bicycle Dutch.

La zone autour de la gare de Coevorden a été profondément modernisée. La transformation a pris plusieurs années et elle s’est achevée en 2020. Le nouveau tunnel sous la voie ferrée et le magnifique aménagement paysager sont ce qui ressort le plus de ce projet, mais il y a aussi de nouveaux supports de stationnement pour vélos. Le déplacement d’une gare de triage un peu en dehors de la ville a permis de supprimer deux voies de fret et de réaffecter certains anciens entrepôts. L’ajout de deux installations artistiques conclut le projet de manière attrayante.

La gare côté centre-ville.
L’ancienne cour de triage de la gare de Coevorden est désormais aussi attrayante que côté façade.

De nos jours, Coevorden est une petite ville située au nord-est des Pays-Bas, dans la province de Drenthe. La municipalité compte environ 35 000 habitants et la ville elle-même ne compte que 15 500 habitants. Cependant, dans le passé, Coevorden était une importante ville fortifiée ! En fait, c’était l’une des plus grandes villes de la région. La ville est peut-être petite et inconnue aujourd’hui, mais il existe un lien intéressant entre Coevorden et Vancouver.

Vancouver “a été nommée ainsi en hommage au capitaine de marine britannique George Vancouver qui a exploré la région vers la fin du XVIIIe siècle. Le nom de famille Vancouver provient du néerlandais Van Coevorden, c’est-à-dire « de Coevorden », une ville des Pays-Bas, également connue comme Koevern en bas-saxon.

Davantage d’informations sur ce lien (en anglais).

Le château de Coevorden, situé au centre de la ville, remonte à l’an 1025. En 1986, une réplique plus petite de ce château a été offerte à la ville de Vancouver. Via un parc à thème, elle a atterri à Richmond, en Colombie-Britannique, où la réplique n’a plus l’air à sa place.
Le centre ville de Coevorden est à circulation apaisée. Les principales rues commerçantes sont piétonnes mais il est permis d’y circuler à vélo.
Vue d’artiste du nouveau quartier de la gare. Tout semble très vert, mais c’est aussi le cas dans la réalité.

La gare de Coevorden a été ouverte en 1905 sur la ligne reliant Zwolle à Emmen. Les trois services ferroviaires qui s’arrêtent à la gare de Coevorden sont exploités par Arriva. Il y a également 4 lignes de bus régulières et une ligne de bus à la demande. Ce type de transport public est un hybride entre le bus et le taxi.

La reconstruction du quartier de la gare de Coevorden est l’un des 20 projets d’un vaste programme de modernisation des liaisons ferroviaires dans le nord des Pays-Bas, qui représente un investissement d’un milliard d’euros.

Les nombreux parterres de fleurs et toute les plantations rendent la zone vraiment vivante.

Un nouveau tunnel sous les voies était l’un des éléments les plus marquants de la reconstruction du quartier de la gare. La construction a commencé en octobre 2018. Le tube principal du tunnel, d’un poids de 800 000 kilos, a été mis en place en un seul week-end d’avril 2019. Le tunnel a une largeur de 5,5 mètres, et est situé à 4 mètres sous le niveau de la rue. Le tunnel est long de 23 mètres, très léger et accueillant. L’oeuvre sur le mur fait référence au passé de la ville qui a été assiégée à de multiples reprises. Les murs du tunnel illustrent graphiquement les nombreuses explosions survenues au cours de ces sièges.

L’arrière de la gare est parfaitement pensé. Un bon accès, et attrayant, au tunnel, un parking à vélos et même un restaurant.

Coevorden a ouvert le tunnel en février 2020. Dans l’un des discours d’inauguration, un conseiller municipal a remercié l’organisation « Platform Gehandicaptenbeleid » (Plate-forme pour les personnes handicapées) pour ses conseils visant à rendre le quartier de la gare et ce tunnel piétonnier en particulier accessibles à tous. Ce n’est qu’en lisant cela que j’ai compris : les rampes d’accès au tunnel n’ont pas été mal conçues pour les cyclistes. Elles ont en fait été exceptionnellement bien conçues pour les personnes en fauteuil roulant, en scooter de mobilité ou pour les utilisateurs de poussettes ! Toutes les personnes que j’ai vues monter et descendre les rampes à vélo ne les utilisaient pas comme prévu. Les goulottes des escaliers sont destinées aux cyclistes et les gens sont censés pousser leur vélo de l’autre côté des rails dans le tunnel. Il est assez embarrassant de constater que lorsque quelque chose est finalement bien conçu pour une minorité de personnes handicapées, il est si largement mal compris comme étant destiné à la majorité des personnes qui font du vélo dans ce pays.

Ce qui ressemble à un tunnel pour vélos et qui est utilisé comme tel était en fait destiné à servir aux piétons. Sur le mur, l’oeuvre représentant des explosions à Coevorden en état de siège.

Ce qui a vraiment été conçu pour les personnes qui se déplacent à vélo, ce sont les nombreux nouveaux supports à vélos situés de part et d’autre des voies. Dans la situation antérieure, il n’y avait pas assez de supports. Le conseil municipal n’appréciait pas les bicyclettes garées en dehors des supports. Ces bicyclettes étaient régulièrement confisquées, une politique assez controversée. Lorsque les propriétaires voulaient récupérer leur bicyclette, ils devaient payer une amende de 30 euros. Ce n’est qu’après avoir constaté qu’il n’y avait pas assez de places de stationnement pour tout le monde que la municipalité a cessé temporairement de le faire.

Les supports à vélos du côté du centre-ville ont été très utilisés, même lors de la pandémie.

Lors de la première étape de la modernisation de la gare (fin 2018), les supports du côté du centre-ville ont été installés. Il y a des supports à double niveau pour 238 bicyclettes. Les supports ordinaires peuvent contenir 160 autres vélos et enfin, il y a 28 casiers à vélos que les gens peuvent louer. Les racks à vélos de l’autre côté des voies ferrées sont devenus disponibles en 2020. Leur nombre est inconnu. Étrangement, aucun OV-Fiets n’est disponible dans cette gare. Je ne sais pas pourquoi, mais c’est la raison pour laquelle je n’ai pas fait de vélo à Coevorden.

La seule personne qui a utilisé la goulotte de l’escalier utilisait en fait le tunnel comme prévu. Les rampes ne sont pas seulement là pour donner accès aux personnes ayant des problèmes de mobilité, vous pouvez également voir les bandes de guidage sur la surface et les points sur les marches de l’escalier au premier plan pour guider les personnes malvoyantes.

Ce qui rend ce projet exceptionnel, c’est la végétation luxuriante et les nombreux parterres de fleurs des deux côtés de la voie ferrée. Toute cette verdure rend les entrées du tunnel très attrayantes. Cela suscite quelques critiques. Un blogueur a déclaré que tout cela était « un peu trop pour dissimuler le fait qu’un nouveau centre commercial était en fait prévu au mauvais endroit » (derrière la gare) et pour « donner aux gens un moyen de fuir la grisaille du centre-ville de Coevorden ». Ce n’est pas le sentiment général concernant la transformation du quartier de la gare. Un journal local a écrit que la plupart des habitants de Coevorden sont très satisfaits de la modernisation. C’est logique, c’est très beau. Il est juste un peu étrange que ce qui devait être un tunnel pour les piétons soit davantage utilisé à vélo. Cela pourrait être une indication qu’une demande latente pour une connexion cycliste à cet endroit n’a pas été suffisamment reconnue. Le fait que tant de personnes circulent à vélo dans le tunnel piétonnier n’a pas entraîné de conflits le jour où j’ai filmé. Espérons qu’il en soit toujours ainsi.

La vidéo de la semaine montre la gare de Coevorden reconstruite.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut
%d blogueurs aiment cette page :