Le tunnel sous la Meuse de Rotterdam a été rénové

J’ai déjà traduit ici un billet de Mark Wagenbuur sur le tunnel sous L’Escaut à Anvers. Là, il évoque la restauration complète de celui de Rotterdam auquel la ville et ses habitant restent très attachés.
Voici la traduction de « The Rotterdam Maastunnel has been renovated » publié le 17 mars 2021 sur Bicycle Dutch.

Il y a exactement dix ans, en mars 2011, je me suis rendu au Maastunnel (tunnel sous la Meuse) à Rotterdam pour le filmer. Ce complexe de tunnels historique comporte des tunnels séparés pour le trafic automobile, pour les cyclistes et pour les piétons. Ensemble, ils permettent aux gens de traverser la rivière Nieuwe Maas (Nouvelle Meuse). Beaucoup de choses se sont passées depuis cette visite. Le Maastunnel est devenu un monument national en 2012 et son 75e anniversaire a été célébré en 2017. C’est également cette année-là qu’une rénovation de trois ans a commencé. Le tunnel a été rouvert en octobre dernier et il est à nouveau exceptionnellement beau. L’occasion d’une nouvelle visite de ce qui fait la fierté de Rotterdam !

La bannière annonçant : « Notre tunnel est à nouveau ouvert ! » n’a pas encore été enlevée après la réouverture en juillet/octobre 2020. Juste avant la pandémie, environ 5 000 personnes traversaient le tunnel à vélo un jour ouvrable.
La restauration du tunnel cycliste de 552,15 mètres de long et 4,95 mètres de large sous la Nieuwe Maas (Nouvelle Meuse) a été une tâche énorme. Chaque carreau qu’on aperçoit sur cette photo a été déposé et remis en place, en sept mois. Le panneau originel suspendu au plafond indique « montez ici ».
Une photo d’un des tunnels pour la circulation automobile. Depuis la rénovation, le bitume est jaune ! C’est un clin d’œil au revêtement originel en briques jaunes que le tunnel avait dans les années 1940. Photo « Maastunnel010 » sur Twitter par la ville de Rotterdam.

La construction du Maastunnel de Rotterdam s’est déroulée de 1937 à 1942. À l’époque, il s’agissait d’un chef-d’œuvre architectural : le premier tunnel immergé au monde avec des éléments rectangulaires et non ronds. En 2017, le musée de Rotterdam « Kunsthal » a consacré une exposition au Maastunnel, qui avait alors exactement 75 ans. Le titre de l’exposition était éloquent : « Notre tunnel ». Elle se concentrait sur le rôle que cet ouvrage avait joué dans l’histoire de Rotterdam, en reliant la rive nord et la rive sud, et sur la façon dont les habitants de Rotterdam ont vécu ce monument emblématique au fil des ans.

Une coupe transversale de l’accès au tunnel et du bâtiment de ventilation. À gauche, le bâtiment d’entrée des escaliers mécaniques pour les piétons et les cyclistes. Sous le fleuve, les galeries du tunnel pour le trafic automobile sont parallèles au tunnel vélo, mais vous ne pouvez pas le voir ou le remarquer. Le niveau pour la marche, directement sous le tunnel vélo, est situé encore plus bas. Le point le plus bas du tunnel se trouve à environ 20 mètres sous le niveau de la mer. Photo Archives de Rotterdam.
Dans les années 1940 et 1950, des milliers de personnes utilisaient le tunnel et trois des quatre escaliers mécaniques allaient dans une seule direction. La plupart des gens vivaient au sud du fleuve et la plupart des emplois se trouvaient au nord. C’est pourquoi la plupart des gens voyageaient dans la même direction. Le soir, trois des quatre escaliers mécaniques allaient dans la direction opposée, lorsque tous ces gens rentraient chez eux. Dans les années 1950, quelque 40 000 personnes empruntaient quotidiennement le tunnel avec un vélo. Photo Archives de Rotterdam

À la mi-2017, a commencé la grande rénovation qui devait durer jusqu’en octobre 2020. Tout d’abord, les tunnels pour voitures ont été temporairement fermés. Tous les sols en béton ont été retirés, car le béton souffrait de corrosion et de dégradation en raison d’une utilisation intensive et de son âge. Tous les carreaux ont également été soigneusement retirés des murs et nettoyés. Certaines ont pu être réutilisées, mais la plupart ont dû être remplacés. Les nouveaux carreaux ressemblent exactement aux originaux. Il a fallu deux ans, jusqu’en 2019, avant que les tunnels pour voitures puissent être rouverts. Ensuite, la gallerie avec les tunnels pour piétons et cyclistes sur un niveau séparé a reçu quasiment le même traitement. Lorsqu’on compare les photos avant/après, il est difficile d’imaginer que chaque carreau des murs a été retiré et remplacé lors de la rénovation. Il a fallu 7 mois, de fin novembre 2019 à début juillet 2020, pour restaurer le tunnel vélo. Le tunnel a été complètement fermé aux cyclistes et aux piétons pendant les travaux. Un ferry temporaire transportait les gens d’une rive à l’autre. Pendant que le tunnel piétonnier était reconstruit, le tunnel cycliste était à nouveau ouvert. Des vélos étaient temporairement mis à la disposition des piétons pour traverser. Il était interdit de marcher dans le tunnel vélo ! Un rickshaw était disponible pour les personnes qui ne pouvaient pas pédaler eux-mêmes. La réouverture du tunnel piétonnier a marqué la fin de l’ensemble du projet de restauration. La réouverture finale n’a pas pu donner lieu à une grande fête en raison de la pandémie. Pour marquer l’occasion, l’échevin de Rotterdam chargé des finances, du port et des grands projets a simplement traversé le tunnel, seul, le 17 octobre 2020. Le tunnel est à nouveau lumineux et propre. L’ensemble de l’éclairage a été remplacé par des lampes LED à faible consommation d’énergie, mais les lampes ont été installées dans les luminaires d’origine. La couleur des lumières modernes a été soigneusement choisie pour correspondre à la couleur des ampoules d’origine afin de recréer l’atmosphère des années 1940.

C’est la seule image connue des travaux de construction du tunnel pour piétons et cyclistes. Il s’agit du niveau piéton, le plafond de ce tunnel forme le plancher de la gallerie cycliste qui est également partiellement visible. Photo Archives de Rotterdam.
En mars 2011, j’ai filmé le tunnel. Avant la restauration, il était beaucoup plus sombre et il y avait une bordure dangereuse au centre de la gallerie.

Les escaliers mécaniques, vieux de près de 80 ans et partiellement en bois, ont été entièrement restaurés. Les marches en bois ont été choisies – il y a si longtemps – parce que les roues des vélos avaient une meilleure adhérence sur la surface en bois. Les dimensions des escaliers mécaniques ont un rapport direct avec la taille d’un vélo néerlandais classique. Les escaliers mécaniques ont été spécialement conçus pour pouvoir être utilisés facilement avec un vélo. Faisant partie intégrante du monument national, les escaliers mécaniques ne pouvaient pas être simplement remplacés. Les ingénieurs ont essayé de sauver autant d’éléments d’origine que possible. Les essieux principaux ont dû être remplacés, mais de nombreuses roues dentées en acier ont pu être restaurées. Tous les éléments visibles par le public, comme les marches en bois et les rampes, ont également pu être sauvés. Cela signifie que les escaliers mécaniques n’ont pas changé d’aspect, mais qu’ils peuvent encore fonctionner pendant 75 ans.

Voici la gallerie du tunnel vélo pendant la restauration. Tous les carreaux ont été déposés des murs et même le plâtre a été gratté du plafond. Le sol en béton d’origine a été entièrement retiré et remplacé. Photo : « Maastunnel010 » sur Twitter par la ville de Rotterdam.
Le tunnel rénové en 2021. Tout est brillant et neuf. Le nouveau sol en béton est recouvert d’une couche antidérapante. Les deux sens de circulation ne sont plus séparés que par deux lignes peintes. L’éclairage LED est beaucoup plus lumineux qu’auparavant, ce qui donne un aspect moins jaune aux carreaux, même si certains d’entre eux sont d’origine.
En raison du temps humide, un panneau d’avertissement jaune « sol mouillé » a été placé au milieu de l’entrée du tunnel. Dommage, puisqu’il est maintenant enfin dégagé de tout obstacle. Ce panneau de signalisation temporaire n’est pas non plus très joli. Le mot sur le mur à l’extrême gauche est le vieux mot néerlandais pour cycliste ; « wielrijder« , qui signifie littéralement « conducteur de roue ».

Lorsque le tunnel a été ouvert en 1942, les murs le long des escaliers mécaniques étaient blancs. Après la restauration, les murs avaient également cet aspect au départ. Mais en 2011, une exposition avait été organisée dans le tunnel, avec des photos anciennes sur ces murs. L’exposition de photos était censée être temporaire, mais les photos sont restées sur le mur jusqu’à la fermeture du tunnel en 2019. De nombreuses personnes avaient développé un attachement à ces photos. C’est pourquoi ils ont maintenant demandé quelque chose de nouveau sur ces murs blancs et propres. En février 2021, la ville de Rotterdam a décidé de placer de nouvelles photos le long des escalators. À chaque extrémité du tunnel, il y a 20 cadres, 10 de chaque côté. Dix de ces cadres présenteront de vieilles photos datant de 1942, la première année du tunnel, et les dix cadres de l’autre mur accueilleront une exposition contemporaine pendant trois mois. La première série de photos illustre les récents travaux de restauration. J’ai filmé juste avant que les photos ne soient affichées, mais quelqu’un d’autre les a capturées dans une vidéo YouTube, début mars 2021.

Les escaliers mécaniques restaurés sont exactement comme avant, mais plus propres. Toutes les pièces qui ont dû être remplacées après 80 ans sont invisibles pour le public. Les murs ont depuis reçu de nouvelles photos, après que les gens se soient plaints que celles qui étaient là avant la restauration leur manquaient.
Un YouTuber a réussi à capter certaines des nouvelles images début mars 2021. Il s’agit de l’exposition temporaire avec des photos du projet de restauration. Image tirée d’une vidéo d’Arns Siab TV. Les cadres ne sont pas horizontaux, ils suivent l’inclinaison des rampes des escalators.

Après la récente restauration, l’ensemble du tunnel a retrouvé l’atmosphère de la fin des années 1930 et du début des années 1940, époque à laquelle il a été conçu et ouvert respectivement. Il n’est pas difficile de comprendre pourquoi les habitants de Rotterdam étaient si fiers de leur tunnel. Une grande partie de cette fierté n’a toujours pas disparu après toutes ces décennies. Le tunnel est non seulement utilisé quotidiennement par de nombreuses personnes, mais il est aussi un témoignage du savoir-faire et de l’ingéniosité des habitants de Rotterdam. Ces dernières années, le tunnel est même devenu un lieu de visite pour les touristes. Le tunnel restauré est prêt pour de nombreuses décennies à venir.

Mon portrait en vidéo du Maastunnel rénové.

Vidéo avec un parcours du Nord au Sud via les escalators.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut
%d blogueurs aiment cette page :