Au contact des autres dans la ville

Parmi les avantages que se déplacer à vélo procure, il y a celui d’être en contact immédiat avec son environnement. Nul habitacle plus ou moins confortable, nul vitrage plus ou moins teinté ne font écran comme dans une automobile, un bus ou un tramway. L’arrêt imprévu est toujours possible. En cela le cycliste vit la ville comme tout piéton en fait spontanément l’expérience, autrement dit quasiment tout le monde à un moment ou à un autre de sa journée (sauf peut-être la personne importante trimballée de voiture avec chauffeur en avion privé). À vélo, ça va tout simplement un peu plus vite. Mais pas trop vite pour que la relation aux autres en soit immanquablement dégradée.

Pour le dire avec les mots d’Olivier Razemon dans Le pouvoir de la pédale (p . 63) :

Débarrassé de carrosserie, on observe les façades, les rues, les gens.

Pour illustrer cet état de fait, courte mais paisible tranche de vie à vélo avec, au tout début de la vidéo – ouvrez l’œil –  la présence inopinée d’un commerçant orléanais qui a tout compris :

 

 

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. janpeire dit :

    Les archivistes sont coutumier⋅e⋅s du fait, par beau ou mauvais temps. D’ailleurs, j’aimerai bien savoir si la métropole s’acquitte du stationnement dans cette rue, souvent garnies des clios de l’agglo, au détriments des autres usagers de la voiries, obligés de se #GCUM.

  2. janpeire dit :

    Oui, c’est le pourquoi de mon commentaire 😉
    Au carrefour, dans le même style du « faites ce que je dis… », les chauffeurs et conductrices de l’agglo sont les premier⋅e⋅s à ne pas respecter l’indication d’aller tourner à la cathédrale pour prendre, sans occasionner de bouchon, l’entrée du parc de stationnement (je ne parlerai pas ici du comportement des usagers de l’hôtel du commandement).

  3. jean marie LACAILLE dit :

    je sais pas si le fait de faire des pistes pour cyclistes en graviers jaunes est une bonne idée, on y retrouve les piétons surtout ,plûtot que sur le goudron noir que est fait pour eux .
    je suis mieux sur la route que de jongler avec piétons poussettes chiens etc….

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Scroll Up
%d blogueurs aiment cette page :