Catégorie : Aménagement

5

C’est presque royal

Depuis février, la rue Royale fait l’objet d’une opération de rénovation (vous pouvez découvrir l’histoire de cet axe nord-sud sur ce site perso et lire l’argumentaire des autorités sous le titre « lifting royal »). Et en cette fin d’été, alors que les travaux touchent presque à leur fin, il était tentant...

5

Travaux d’été chagrin de rentrée

Il y a du nouveau du côté de l’église saint Paterne, sur le boulevard de Verdun, dans le centre d’Orléans. Il y a deux semaines, JP en avait déjà touché un mot en évoquant – avec un sens de la formule qui n’appartient qu’à lui – ces « 200m qui vont de...

0

Sas unique

Le sas vélo fait partie des aménagements qui rendent la voirie davantage cyclamicale. À l’instar des bandes et pistes cyclables, il a comme première vertu de dédier spécifiquement aux vélos une partie de l’espace public. Cet aménagement va toutefois un peu plus loin puisqu’il positionne les vélos devant les autos et...

0

Ça sature

Parmi les lieux où l’on se rend volontiers à vélo, il y a la médiathèque. Sur la petite place qui la borde se trouve une station Vélo’+ et un parking vélo dûment signalé par un panneau réglementaire. Le problème c’est que ça sature.

0

Les mal-aimés

Les mal-aimés ne sont pas les cyclistes, non, tout le monde les trouve sympathiques en bord de Loire. Non, on ne dira jamais assez la solitude et l’isolement de certains arceaux à vélo. En voici trois dont l’accablement est manifeste et la détresse palpable. Ils ne savent pas à quoi...

6

Politique du pochoir

C’est le printemps, il y a du graff dans l’air à Orléans. Je ne fais pas allusion à M. Chat ou au mur du cinéma des Carmes dévolu à l’expression artistique mais plutôt à la multiplication des pictogrammes vélo dans l’espace public. C’est joli, c’est frais, c’est réalisé avec application.

0

Un trottoir pittoresque

À Saint-Jean-le-Blanc, un peu avant d’arriver au niveau de l’avenue Jacques Douffiagues, le cycliste qui tourne à droite rue Demay depuis l’avenue du Général de Gaulle est confronté à une signalisation surprenante liée à un aménagement aberrant.

4

On vous a dit « Stop »

Jacques Douffiagues, qui a été maire d’Orléans du 31 juillet 1980 au 1er octobre 1988, a laissé son nom à une avenue située sur la commune de Saint-Jean-le-Blanc. Cette avenue a pour particularité d’être bordée d’une piste cyclable bidirectionnelle qui conduit notamment à la base de loisirs de l’Île Charlemagne.

0

En plein dans la plaque

Boulevard Guy-Marie Riobé, en face de la déviation mise en place sur le trottoir, la bande cyclable a été rétrécie comme vous le savez déjà. Ce qui n’a pas changé en revanche, c’est la qualité du cheminement. Jeanne vous propose de compter en tressautant – ou de tressauter en comptant –...

0

Rue Moine, rue des Ateliers et pour quelques trottoirs de plus

Après une « courte histoire de priorité » qui traitait de l’intersection entre le double-sens cyclable (DSC) de la rue de la Bretonnerie et la rue d’Escures, Jeanne vous propose d’emprunter le DSC de la rue Moine qui se prolonge rue des Ateliers pour déboucher boulevard Lamartine (le long du grand cimetière d’Orléans).

2

Comment rester à quai

Juste après Noël, La République du Centre publiait un article au titre qu’on devine sciemment provocateur : « Faut-il contrôler la vitesse des cyclistes ?« . Une photo prise sur le quai du Châtelet – une petite foule de cyclistes, joggeurs et piétons – illustrait l’article qui commençait ainsi :

7

Encore raté

Première visite au Lab’O à l’occasion de la tenue d’ateliers citoyens organisés par Orléans Métropole. Dédiés à la « mobilité de demain », ces ateliers ont fait l’objet d’une organisation minutieuse et il serait malhonnête de dire qu’ils furent ratés. Ils ont pu être décevants quand, dans l’un des quatre ateliers prévus auquel...

Défiler vers le haut