Deux véloroutes express pour traverser Roermond

Pourquoi se contenter d’un seul itinéraire ? Mark Wagenbuur nous donne à nouveau l’occasion d’apprécier la qualité du réseau cyclable néerlandais en perpétuelle regénération.
Voici la traduction de « Two fast north-south cycling routes to pass Roermond » publié le 27 octobre 2021 sur Bicycle Dutch.

Roermond, une ville située dans le sud des Pays-Bas, a dû trouver un itinéraire pour traverser la ville dans le cadre d’une véloroute express de plus de 50 kilomètres en cours de développement dans la province du Limbourg. En février 2019, le conseil municipal a établi deux itinéraires, l’un passant par le centre de la ville et l’autre contournant la ville par l’est. Avec seulement quelques chaînons manquants, les deux itinéraires étaient relativement faciles à améliorer. Celui qui passe par le centre est plus court, mais celui qui le contourne devrait être plus rapide et était censé être plus attrayant pour les personnes utilisant un VAE et celle pratiquant le vélo de course. Le conseil municipal de Roermond a travaillé sur les chaînons manquants en 2021. Bien que tous les projets n’aient pas été mis en oeuvre (pour le moment), j’ai testé les deux itinéraires pour ce billet.

L’entrée sud de la ville. Une toute nouvelle piste cyclable bidirectionnelle le long du Maastrichterweg. Elle fait partie des deux itinéraires.
Comme les deux itinéraires sont en partie parallèles, ils traversent tous deux la même rivière. Voici le nouveau pont du contournement est.
C’est le pont sur la rivière Roer dans l’itinéraire du centre ville. Aménagement très daté. Pas d’espace entre la piste cyclable et la chaussée et un revêtement en carreaux de béton rouge.

La véloroute qui se développe dans la province du Limbourg est longue de plus de 50 kilomètres. La province la plus méridionale des Pays-Bas a une forme allongée entre la Belgique et l’Allemagne et fait moins de 10 kilomètres de large à certains endroits. Cette forme fait que les routes principales de cette province s’étirent presque toujours dans le sens nord-sud. Roermond est une ville sur la véloroute qui doit effectivement être traversée du sud au nord. En 2019, la ville a décidé de deux itinéraires qui ne nécessiteraient que des ajouts rapides relativement faciles pour les améliorer considérablement. Le contournement est suit l’ancienne route circulaire autour de Roermond, qui avait perdu son importance après l’ouverture de l’autoroute parallèle A73 en 2008/2009. Cette autoroute se trouve en partie dans un tunnel afin que la route n’affecte pas la réserve naturelle autour de la rivière Roer. La rivière donne son nom à la ville située à l’endroit où la Roer se termine et se jette dans la Meuse. D’où Roermond, qui signifie « embouchure de la Roer ».

Les deux itinéraires traversent également quelques routes est-ouest. Il s’agit de la rocade Est qui comporte un passage souterrain pour traverser Koninginnelaan (boulevard de la Reine).
Sur l’itinéraire du centre-ville, il faut emprunter un carrefour pour se rendre de l’autre côté de l’extrémité ouest de la Koninginnelaan.
Dans le contourneent est, ce rond-point vous mène de l’autre côté de l’Oranjelaan (Orange Boulevard).
Sur l’itinéraire du centre ville, l’intersection avec Oranjelaan est un carrefour en T.

Au sud de la ville, les deux itinéraires suivent la même route pendant un certain temps, le long du Maastrichterweg. Là, une large piste cyclable à double sens avec une surface lisse en enrobé rouge a été ouverte au début de cette année. Un chaînon manquant de l’itinéraire de contournement est se trouvait à l’endroit où l’ancien périphérique avait été supprimé pour faire place à une nouvelle zone d’habitation. Une nouvelle piste cyclable rectiligne a été construite à l’emplacement exact de l’ancien périphérique. À certains endroits, elle fait 3 mètres de large, mais dans les virages et à d’autres endroits, elle fait 3,5 mètres de large. C’est une sacrée différence, mais je dois avouer que je ne l’avais pas remarquée lorsque je pédalais. Je ne l’ai découvert qu’en étudiant les plans.

La piste cyclable nouvellement construite près de Vivaldilaan. Une partie de la piste fait 3 m de large et une autre 3,5 m. On s’attendrait à remarquer une telle différence, mais ça ne m’a pas sauté aux yeux pendant que je roulais là. Photo municipalité de Roermond.
Une toute nouvelle piste cyclable passant devant une nouvelle zone résidentielle (à droite) à l’emplacement de l’ancienne route circulaire est. Cette route est devenue superflue après l’ouverture de l’autoroute A73. L’autoroute est presque parallèle à cette piste cyclable qui a été construite en avril et mai 2021.
L’ancienne route circulaire est autour de Roermond a été reconstruite et déclassée en route d’accès au quartier à cet endroit. Cette partie n’a été achevée que très récemment. C’est presque difficile à croire, mais l’autoroute passe directement sous cette rue dans un tunnel.

La ville a annoncé qu’aucun changement ne serait effectué dans le centre ville. C’est dommage, car une partie de cet itinéraire présente un type d’aménagement vraiment peu orthodoxe. Sur certaines parties, il n’y a pratiquement aucune distinction entre les zones réservées aux piétons et aux cyclistes. Mais ces rues sont aussi très datées concernant la circulation automobile. Il se peut que la ville prévoie de mettre à jour les aménagements cyclables dans le cadre d’une requalification de l’ensemble des routes, sans frais supplémentaires.

Cette partie de la nouvelle piste cyclable a été conçue comme une piste cyclable pour chanter à haute voix. Les notes de musique sont là pour convaincre les gens qu’il est socialement acceptable de chanter à tue-tête en pédalant ici. (on a bien le droit de s’amuser, même dans la circulation).
Il y a une partie avec un nouveau aménagement cyclable dans l’itinéraire central. Il s’agit d’une nouvelle piste cyclable parallèle à la voie ferrée, juste au nord de la gare. Elle remplit toutes les conditions requises par les directives relatives aux aménagements cyclables modernes. Un enrobé rouge large et lisse, une voie piétonne séparée, des bordures de trottoir « indulgentes », une conception continue des rues secondaires, la priorité est clairement établie, il y a une bonne séparation de la route, etc.

Une partie de l’itinéraire du centre-ville, au nord de la gare ferroviaire, a bénéficié d’un aménagement cyclable entièrement nouveau. Directement parallèle à la voie ferrée, la nouvelle piste cyclable permet de rejoindre le nord beaucoup plus rapidement que par les itinéraires existants.

Certains aménagements du centre-ville ne sont pas très orthodoxes. Les nombreuses voies pour voitures semblent avoir été planifiées dans les années 1970 et il n’y a pas de réelle séparation entre la piste cyclable et la voie piétonne. Seuls quelques « yeux de chat » en surface servent de guide.
La rue qui mène à la gare. Une distinction claire entre la voie piétonne, la piste cyclable et la chaussée. Et un revêtement podotactile pour guider les gens de l’autre côté de la rue à ce croisement. Notez qu’il y a de la place pour qu’une personne attende hors de la voie des autres cyclistes. Mais il y avait trois personnes ici, donc les deux autres attendent sur le côté droit. Il restait assez d’espace pour que je puisse passer.

Une ligne en pointillé indique un éventuel raccourci au nord de la ville, dans la présentation des plans en 2020. Cette liaison n’a pas encore été construite et semble être repoussée à longtemps. Cette liaison contournerait une route de campagne qu’il faut maintenant emprunter. Ce n’est pas trop mal, bien que c’est là que les deux itinéraires sont les plus proches. La création de ce raccourci impliquerait le franchissement de deux lignes de chemin de fer, ce qui rendrait sa création difficile et coûteuse. Sur ma carte ci-dessous, c’est une ligne bleue à côté (et juste au nord) de la N280.

À cet endroit (au sud de la ville), les itinéraires se séparent. À droite, le contournement est commence, tout droit se trouve l’itinéraire passant par le centre ville (beaucoup plus court).
Cet itinéraire du centre-ville ne sera pas mis à jour de sitôt. On y rencontre des infrastructures plus anciennes, comme cette piste cyclable unidirectionnelle un peu étroite. La voie qui permet de rejoindre la chaussée est destinée aux cyclomotoristes. Ils doivent rejoindre la circulation automobile ici puisque la piste cyclable est réservée aux cyclistes comme l’indiquent le cyclomoteur rouge et la flèche sur le panneau.

Je ne comprends pas vraiment le raisonnement derrière le parcours plus long autour de la ville. Je m’attendrais à ce que les gens veuillent emprunter le chemin le plus court. Contourner une ville n’est-ce pas ce que l’on propose aux automobilistes ? D’un autre côté, je sais aussi que les cyclistes ne choisissent pas toujours le chemin le plus court et je dois admettre que même moi, j’ai roulé plus vite sur la rocade. J’ai parcouru les 5,5 kilomètres de l’itinéraire alternatif du centre-ville en 15 minutes, soit à 21,6 km/h, tandis que j’ai parcouru la totalité de la rocade est (9,9 km de long) en 25 minutes, soit à une vitesse moyenne de 23,8 km/h. J’ai roulé beaucoup plus vite que d’habitude sur les deux routes, mais c’est parce que j’avais un vent assez fort dans le dos, ce qui fait clairement une différence. Je me demande quel parcours a votre préférence au vu des deux vidéos.

Au nord de la ville, il y a aussi quelques axes est-ouest que les deux itinéraires traversent ; ici, dans le contournement est il s’agit d’un carrefour en T à gauche.
Cette même route dans l’itinéraire du centre ville est un carrefour en T à droite.

Roermond est en train de construire une nouvelle partie de la véloroute, juste au nord de la ville, dans la ville de Swalmen, qui appartient également à la municipalité de Roermond. Je ne sais pas quand il est prévu de terminer l’ensemble de l’itinéraire de Sittard à Venlo. La province ne mentionne pas l’itinéraire sur la liste des projets qui doivent être terminés avant 2023.

Le contournement est comporte un seul carrefour au sud de la ville, celui de la voie ferrée reliant Maastricht à Roermond et continuant plus au nord. L’itinéraire du centre ville comporte deux carrefours, parce que ceux-ci se trouvent au nord et que la ligne ferroviaire se divise en deux directions depuis la gare vers le nord.
Il s’agit de la Roerdal (vallée de la Roer). Pour préserver cet espace naturel, l’autoroute a été enterrée à droite. L’autoroute passe également sous la rivière Roer.
Le tracé du contournement est se présente principalement comme suit : une piste cyclable séparée bidirectionnelle à côté d’une route très fréquentée. Cette route était autrefois le périphérique, mais elle est encore en partie utilisée par de nombreuses personnes pour se rendre d’un quartier de la ville à un autre. Tout le trafic de transit passe par l’autoroute.
J’ai trouvé cette intersection étrange. Sur votre vélo, vous devez d’abord traverser la chaussée pour entrer sur la piste cyclable sur le côté gauche de la chaussée (au premier plan), pas de priorité pour le vélo en faisant cela. Mais ensuite (à l’arrière-plan), la piste cyclable traverse la même route qui fait un virage à gauche et le vélo a alors la priorité. Pourquoi tant de complications ? Vous auriez pu continuer à pédaler sur le côté droit de la chaussée pour atteindre la piste cyclable au loin, sans traverser la chaussée du tout.
Dans la partie nord de l’itinéraire du centre ville, il y a quelques routes de campagne que vous devez emprunter. La plupart du temps à 30 km/h et en partie à 60 km/h, selon que la route en question se trouve dans ou hors de l’agglomération. C’est ici que j’ai eu la rencontre la plus proche avec un véhicule en mouvement (à gauche) car il y avait un véhicule garé sur le côté droit et la route est très étroite.
À cet endroit, la zone 30 se termine et la zone limitée à 50 km/h commence (vitesse normale dans l’agglomération). Cela signifie que la rue passe d’un espace partagé à une chaussée avec une piste cyclable séparée. Juste à temps pour le rond-point au loin.
C’est l’endroit, au nord de la ville, où les deux itinéraires convergent à nouveau. Voici la vue depuis le contournement est. De là, la véloroute continuera tout droit jusqu’à Swalmen, puis jusqu’à Venlo.
Ce même point vu depuis l’itinéraire du centre ville. Dans ce cas, vous devez prendre un virage à gauche pour rouler plus au nord.
Fin de l’agglomération de Roermond (appelée Remunj dans le dialecte local, d’où ce nom sous Roermond). La limite est toujours marquée aux Pays-Bas car certaines règles de circulation changent à cet endroit, notamment les limitations de vitesse générales. Je me suis arrêté à ce point dans la vidéo de l’itinéraire passant par le centre-ville. Dans la vidéo sur le contournement est, j’ai continué à rouler un peu plus au nord jusqu’à ce que j’atteigne le viaduc de l’autoroute A73.
Le trajet via l’itinéraire de contournement à l’est de la ville (ligne verte sur la carte ci-dessous).
Itinéraire via le centre ville (ligne orange sur la carte ci-dessous).

Carte des deux itinéraires.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :