Un nouveau pont cyclable au-dessus de la Meuse entre deux provinces des Pays-Bas

La série sur les ponts cyclables néerlandais se poursuit. Ces ouvrages d’art, variés dans leur facture, sont la manifestation la plus spectaculaire du sérieux avec lequel le vélo est traité aux Pays-Bas qui, de plus, conserve un beau savoir-faire en matière de construction et de génie civil.
Voici la traduction de « Over the Meuse, a brand new cycle bridge » publié le 7 octobre 2020 sur Bicycle Dutch.

Le nouveau pont De Maasover permet de traverser la Meuse à pied et à vélo. Un nom simple et direct pour un bel ouvrage qui a l’air très élégant, en partie en raison de sa simplicité. Le pont relie les villes de Cuijk et de Mook, respectivement dans les provinces du Brabant-Septentrional et de Limbourg. Il a été inauguré le samedi 26 septembre 2020 et je suis allé le filmer trois jours plus tard.

Le nom du pont est inscrit sur un banc en béton qui sert de barrière de sécurité pour les escaliers. La bannière de droite, temporaire, était liée aux festivités trois jours plus tôt.
Vers le sud-ouest et la province du Brabant-Septentrional. Le pont est massif. La travée principale en acier fait 145 m de long.

Le pont était le maillon manquant du MaasWaalpad. C’est le nom sympathique de l’itinéraire qui doit apparemment s’appeler officiellement la F73, véloroute qui relie Nijmegen dans la province de Gelderland à Cuijk dans la province du Brabant-Septentrional via Molenbeek et Mook dans la province de Limbourg. Les véloroutes sont notoirement difficiles à planifier car cela implique souvent une collaboration étroite entre plusieurs municipalités. Dans ce cas, l’itinéraire de près de 12 km traverse trois provinces différentes. C’est une grande réussite que cet itinéraire ait pu voir le jour. J’ai écrit sur cette collaboration réussie entre les trois provinces, quatre municipalités et un organisme gouvernemental régional (aujourd’hui dissous) lorsque l’itinéraire a été partiellement ouvert en 2018.

L’espace de circulation du pont fait six mètres de large et comporte une partie de couleur différente pour la marche, il n’y a pas de bordure mais ce contraste forme une séparation suffisante dans ce cas. La partie piétonne semble ne faire que 1,5 m, ce qui signifie que la partie pour le vélo fait 4,5 m de large ou 2,25 m par sens de circulation.
Vue vers le nord-est. À l’horizon, à droite, vous pouvez voir que la province de Limbourg n’est pas entièrement plate. La partie piétonne peut sembler étroite, mais elle se trouve en dehors de l’agglomération et, en général, il n’y a pas de partie piétonne du tout en dehors des agglomérations sur les pistes cyclables, donc d’un point de vue néerlandais c’est généreux.

L’itinéraire entièrement achevé, il était temps d’organiser une fête. Le samedi 26 septembre 2020, 7 stands ont été installés tout au long du parcours : boissons, petite restauration et petits cadeaux offerts pour fêter l’événement. Chacun des stands était géré par l’un des organismes gouvernementaux impliqués dans la réalisation de la véloroute.

Une carte de la véloroute Maaswaalpad avec l’emplacement des 7 stands où les gens pouvaient obtenir des boissons/snacks et des cadeaux le jour de l’inauguration. Chaque stand était tenu par l’un des sept organismes gouvernementaux impliqués dans la construction de cet itinéraire.

Le pont est parallèle au pont ferroviaire préexistant, mais il n’y est pas relié comme à Nimègue. Certains reportages ont écrit que les deux ponts seraient reliés, mais ce n’est pas vrai. Il a fallu une dizaine d’années pour passer de l’idée initiale à l’ouverture du pont. Sa construction a pris 15 mois. Les travaux ont été lancés de manière festive par les maires de Cuijk et de Mook, accompagnés par des écoliers de Cuijk en juin 2019. Les travaux préliminaires comprenaient des travaux de terrassement et de déplacement de câbles (y compris un certain nombre de lignes électriques principales et de câbles de télécommunication souterrains) et la construction de piliers en béton armé. Les ponts d’approche préfabriqués en béton de 30 à 40 mètres de long ont été placés sur ces piliers en mars 2020. Entre-temps, la travée principale en acier a été construite dans une usine près de Rotterdam, HSM Steel Structures à Schiedam. À partir du 13 mai 2020, le pont a été transporté sur un ponton à travers le pays jusqu’à son emplacement final ; un trajet de près de 200 kilomètres. De manière inattendue, le convoi ne pouvait pas passer sous un pont existant (Graafsebrug) à Nimègue. Le ponton a d’abord été rempli d’eau pour qu’il s’enfonce plus profondément dans l’eau, mais le dégagement n’était toujours pas suffisant et les tentatives ont été interrompues. Le jour suivant, le niveau de la voie d’eau avait été abaissé d’exactement 16 centimètres et le convoi pouvait enfin passer sous le Graafsebrug.

Le pont a été transporté depuis Schiedam via Rotterdam par de nombreux fleuves et canaux, jusqu’à son emplacement final. Un voyage de près de 200 kilomètres. Ici, le pont s’apprête à passer sous « le cygne », un célèbre pont de Rotterdam.
Les Pays-Bas ont tellement de voies navigables que de nombreux endroits sont accessibles par bateau. Cela ne signifie pas forcément que le chemin est toujours direct. Les cours des rivières serpentent par nature, mais cet itinéraire n’est vraiment pas trop mauvais. Il est intéressant de noter que, bien que Schiedam et le pont se trouvent tous les deux sur la Meuse, le cours de cette rivière n’a pas été entièrement suivi. Un meilleur itinéraire, peut-être plus court, a été emprunté.

Le samedi 16 mai 2020, le nouveau pont a été mis en place par deux grandes grues. C’était pendant le confinement, ce qui explique l’absence de rassemblement sur le site. L’événement a été retransmis en direct à la télévision locale et on pouvait le suivre sur internet. Ce fut un grand spectacle de voir le pont de 145 m de long et de 6 m de large être soulevé et mis en place par les deux pontons-grues. La travée principale pèse environ 460 tonnes ! Entre ce jour et le jour de l’inauguration, fin septembre, beaucoup de travaux de finition ont été accomplis.

Capture de la vidéo diffusée en direct le 16 mai 2020. Deux grues soulèvent le pont de 460 tonnes pour le placer sur les piliers. Les pontons-grues ont été maintenues en place avec des ancres et des ballasts.
Le plan de mise en place du pont était très détaillé. Pour chaque étape, il y avait un plan indiquant le poids de ballast et l’endroit où les ancres seraient fixées. Il s’agit d’un travail de précision à grande échelle très spécialisé.

Le nom du pont avait été choisi lors d’un concours (MaasWaalpad a également été choisi comme ça). « De Maasover » signifie simplement « Au-dessus de la Meuse », ce qui, en néerlandais, possède une connotation supplémentaire : « traverser la Meuse ». La longueur totale de l’ouvrage, y compris les ponts d’approche, est de 358 m. À l’extrémité de Cuijk, dans la province du Brabant-Septentrional, la municipalité a construit deux kilomètres de pistes cyclables bidirectionnelles flambant neuves. Elles sont reliées à des rues résidentielles qui ont été converties en vélorues. Toutes ces nouveaux aménagements cyclables permettent de se rendre très facilement à la gare de Cuijk à vélo.

Ces visuels ont été présentés lors des consultations publiques. Le pont ressemble exactement au visuel, et seule la végétation ne fera son apparition qu’au printemps prochain.
Vue en coupe du pont et de ses piliers. La largeur de la travée est de 6 m. La largeur hors tout du pont est de 7,2 m, légèrement plus étroite que le pont ferroviaire de 10 m de large. Le pont ferroviaire est beaucoup plus haut, ce qui le fait paraître plus étroit que le nouveau pont, mais ce n’est pas le cas.

Le pont a coûté 12 millions d’euros. Il devrait être utilisé par environ 1 600 personnes par jour. Dans ma vidéo, vous pouvez voir beaucoup de gens l’utiliser à pied et à vélo. Ils étaient tous, comme moi, curieux de le découvrir. C’est votre tour !

Mon portrait en vidéo de De Maasover.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut
%d blogueurs aiment cette page :