Biais bagnolard dans Le Canard

Après un billet consacré au numéro estival du mensuel municipal orléanais, place au vénérable hebdomadaire satirique paraissant le mercredi dont l’un des articles – publié dans le numéro du 22 août 2018 – m’a fait sérieusement grimacer. Les lecteurs et lectrices réguliers du palmipède connaissent la hargne avec laquelle plusieurs journalistes du Canard enchaîné fustigent périodiquement Anne Hidalgo, parfois qualifiée d’ « anti-bagnole primaire ». Tout ça parce que ses services mettent en oeuvre à Paris un plan vélo ambitieux – du moins sur le papier1 – et donc prennent de la place à la voiture, comme sur les fameuses voies sur berge ou la non moins fameuse rue de Rivoli.

L’article en question :

Article publié dans Le Canard enchaîné du 22 août 2018.

Le passage surligné est une allusion à la réplique souvent mise – à tort – dans la bouche de Marie-Antoinette2. Que faut-il comprendre ? Que seule la misère peut expliquer que des gens aillent au boulot à vélo ? Ou bien, plutôt, que proposer aux gens de se déplacer à vélo, c’est se moquer du peuple et ignorer ses préoccupations ?3 On a connu journaliste mieux inspiré(e) ! Surtout qu’il/elle semble ignorer que les pouvoirs publics se sont déjà emparé de cette question et qu’il existe un dispositif appelé Indemnité Kilométrique Vélo (IKV). Hélas, il est facultatif dans le secteur privé et les collectivités locales, et réservé aux agents de seulement deux (petites) administrations d’État. Ajoutons enfin que son montant est plafonné (ridiculement bas). Cependant, pour le/la journaliste qui a rédigé l’article (non signé), imaginer favoriser par une politique fiscale adaptée le report modal vers le vélo relève donc de l’idée farfelue. Il faudrait qu’il/elle en parle aux pouvoirs publics des Pays-Bas où – étonnamment, au vu de la part modale déjà atteinte par le vélo dans le pays – il est question de mettre en place un équivalent de l’IKV4. Parisiano-parisianisme quand tu nous tiens…

« Qui osera encore se plaindre de travailler loin de son domicile ? » s’interroge ensuite (pas finement) le palmipède. Pas celles et ceux qui utilisent au quotidien leur voiture et déclarent leurs revenus aux frais réels (voir barème des frais kilométriques). Et c’est là qu’on peut remercier Frère la route d’avoir réalisé et publié récemment une vidéo qui démontre combien la fiscalité française ne fait pas du tout ce qu’il faut pour accompagner les Français et les Françaises dans la nécessaire transition énergétique5. Embarquez avec lui (la voix est posée tandis que la voie est mouvementée) :

Qu’en pense Jean-Luc Porquet, membre éminent de la rédaction du Canard et qui, via sa rubrique « Plouf ! » notamment, est un peu la « conscience écolo » du journal ?


Crédit photo : City of Boston Archives from West Roxbury, United States [CC BY-SA 2.0 ], via Wikimedia Commons

Notes

  1. Le site officiel et celui de l’Observatoire du Plan Vélo mis en place par des membre de l’association Paris en selle.
  2. Comme souvent, Wikipédia est d’une grande utilité en consacrant un article au sujet.
  3. Et peut-être, sous-jacente, l’idée qu’une société prospère se mesure à la proportion d’autosolisme constaté ?
  4. « Les Pays-Bas veulent payer les salariés qui se déplacent en vélo », La Presse, 15 juin 2018
  5. On peut juste relever que depuis la loi de finances pour 2013, un plafonnement a été institué à 7 CV.

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Je ne me doutais pas de l’aversion du Canard pour le vélo et autres politiques environnementales… Je suis étonné !

    Grâce au frère la route, j’ai enfin trouvé des chiffres sur le véritable coût de la voiture au travers du site automobile-club.org
    Ca donne vraiment envie d’abandonner totalement la voiture !
    Sauf bien sûr, pour ceux qui peuvent amortir ce coût grâce à la fiscalité :/

    • Jeanne à vélo dit :

      Les avis au sein de la rédaction doivent être partagés j’imagine mais la brève n’étant pas signée, impossible de remonter à son auteur.

  2. Gilles Rouland dit :

    C’est amusant j’ai fait allusion à la phrase attribuée à Marie-Antoinette dans le poème que j’ai écrit contre la réforme des retraites ici : https://voyageforum.com/v.f?post=9879374;a=9879374
    Et il y a des années que je dénonce le barème d’indemnité kilométrique automobile. Avec lequel plus le véhicule est polluant plus l’indemnité est élevée.
    Depuis 10 ans je me rends à mon travail à vélo et je n’en ai que peu de mérite car il n’y a que 5 km dans des conditions de roulage agréables (je suis seulement tombé une fois sur le verglas). Mais quand j’interviens d’astreinte je n’ai pas l’autorisation de le faire à vélo (ni à moto d’ailleurs considérée insuffisamment sûre).
    Lorsque j’ai fait l’acquisition d’une Zoé. Les législateurs ont du modifier le barème pour que les véhicules électriques affectés d’une puissance fiscale de 0 CV soit indemnisés à hauteur du minimum 3CV. Je suis donc passé de 0.595€/km pour ma XSARA essence de 7CV à 0.41 €/km pour mon VE. Il ne faut pas que je me plaigne à vélo (encore moins polluant) j’aurais eu 0€/km…
    Comme j’ai revendu mon essence je peux vous dire en ayant comptabilisé chaque centime dépensé qu’elle m’est revenue à 0.19 €/km (achetée d’occasion assurée au minimum et conduite économique : exemple pneus 60000km) Acquisition 0.01 €/km Assurance 0.02 Carburant 0.11 Entretien 0.045 €/km
    Comme j’ai revendu ma Zoé (150 km autonomie) pour il y a un an acheter celle à 300 km. Je peux vous dire qu’elle m’est revenue à 0.45 €/km (achetée neuve, peu roulée : pas de borne de recharge il y a 6 ans et location batterie obligatoire pour 7500 km/an) Acquisition 0.25 €/km Assurance 0.05 Entretien 0.02 Électricité 0.01 Location batterie 0.12 €/km.
    Chercher les erreurs dans la conception du barème officiel !
    Ne me demandez pas le prix de revient de mes vélos. Je ne le connais pas car lorsque l’on aime on ne compte pas.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut
%d blogueurs aiment cette page :