Traverser le mail place Halmagrand

Fin 2017, Jeanne vous avait conduit à la découverte du mail boulevard Alexandre Martin. Ce trajet d’ouest en est – et vice et versa – donnait l’occasion de passer deux fois le grand carrefour Halmagrand1. Ce vaste carrefour comporte moult voies de circulation et deux voies de tramway. Il était temps de l’emprunter dans le sens sud nord, et réciproquement. Inutile d’y chercher un aménagement cyclable, il n’y en a pas2. Il faut donc se résoudre au vehicular cycling3.

Carte_Halmagrand

En selle

L’huissier n’a pas certifié le caractère isolant des gants, et bien lui en a pris. Malgré le beau soleil hivernal, des bouts de doigts ont été douloureusement engourdis.

Halmagrand_neige

Sous les flocons.

Patrimoine

Pour en savoir davantage sur le quartier situé immédiatement au sud du carrefour, une exposition virtuelle est proposée par le service des archives : « Du quartier de l’Etape aux Champs-Elysées d’Orléans ». On peut y découvrir une carte postale qui donne à voir la place Halmagrand à l’époque où circuler à vélo était bien plus courant qu’aujourd’hui (autour des années 1930).

Notes

  1. Du nom de deux médecins, un père et son fils, comme l’explique cette fiche de L’EncyclO.
  2. Pour être tout à fait juste, on peut relever la présence d’un sas vélo à l’extrêmité sud de la rue Eugène Vignat.
  3. Le concept est né aux États-Unis. On le traduit généralement en France par « cyclisme véhiculaire ». C’est se conduire à vélo comme si l’on était au volant d’une voiture. Inutile de dire que cela revient à réserver la pratique du vélo à une toute petite minorité.

Vous aimerez aussi...

8 réponses

  1. janpeire dit :

    Carrefour assez étrange où il y a eu une cycliste accidentée il y a quelques temps (heurt avec le tramway)(sans parler de l’absence d’aménagements rue E. Vignat).

    En allant vers le centre ville, il y a une circulation cycliste de dessinée sur le trottoir qui longe le rond-point. Emprunté par les touristes et les vélo+, on y croise la sortie de l’aire de stationnement (dont l’aboutissement est le rond-point !!!) et beaucoup de piétons puisque c’est un trottoir (et les vélos arrivent sur un trottoir puis les quais du tramway (dont eux-même…)).
    Rester sur la route est gage de rapidité et de sécurité, sauf au niveau des rails du tram où ne pas glisser les jours de pluie entre les bulles de verre.et les macarons est difficile.

    En quittant le centre ville, ce n’est pas un carrefour joyeux pour les cyclistes, surtout au niveau des rails du tram, le pavement est défoncé (cf vidéo).

    Quant au sas, il n’est pas toujours bien respecté contrairement à une légende touistesque 😉
    https://becancaneries.wordpress.com/2017/12/19/et-on-pourrait-dire-des-cyclistes/

    JP

  2. Ladylys45 dit :

    Bonsoir
    Autre accident dramatique fin février 2018 sur la RN 20 face à lapeyre
    Je ne m aventure jamais en vélo plus loin que le magasin de Bricolage et déjà ce n est pas simple!
    Conseil à tous: prenez au moins une pièce qui vs identifie, le cycliste n a pas pu être identifié

  1. 11 mars 2018

    […] croisement rue de la Bretonnerie / rue Bannier (>fr-ce site) et, peut-être la signalétique au niveau de la station Halmagrand (>fr-Jehanne) auquel, sauf erreur de ma pomme, il y a redondance de panneau zone […]

  2. 26 juin 2018

    […] est filmé dans ce billet (>fr-Jeanne à […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Scroll Up
%d blogueurs aiment cette page :