Jeanne à Bordeaux – jour 3

Avant de continuer et finir la série choses vues à Bordeaux, France Bleu évoque ce jour un “nombre de cyclistes en forte hausse sur la métropole” bordelaise. Et en plus le temps est estival.

Certain(e)s préfèrent arpenter le centre ancien de la ville en voiturette électrique. Faut aimer être serrés enfermés dans une boite par beau temps.

Bordeauxvoituretteélectrique

Tandis que la police nationale, elle, patrouille à vélo, y compris dans les rues qui montent.

Bordeauxpoliceàvélo.JPG

Un vélo de la marque allemande (de luxe) Schindelhauer attaché avec un simple boa. Pas prudent.

BordeauxSchindelhauer

Sur les quais, un vélo Strida.

Côté magasins de vélo, il y a ce qu’il faut. Le magasin Cyclable annonce en vitrine “420 m²”. Celui d’Orléans va se sentir à l’étroit sous les arcades (bientôt flambant neuves).

Côté “gros cycles”, on tombe sur des modèles suprenants.

 

Le pont de pierre

Rive droite, pour rejoindre le pont de pierre, on trouve un feu à cycliste.

Bordeauxfeuvélo

Le pont ancien de Bordeaux est plus large que le pont George-V. On y trouve deux voies de tramway, deux voies de circulation motorisée, deux pistes cyclables et deux trottoirs. Bien qu’il y ait globalement de la place pour tout le monde, les autorités envisagent quand même d’y interdire bientôt la circulation motorisée. Voilà une métropole qui ne manque pas d’audace politique.

 

Le mystère de la ligne bleue

Tout le centre ancien, largement piétonnier, est à double-sens cyclable, y compris lorsque les rues sont étroites. Les panneaux le rappellent partout. Certaines de ces rues sont marquées d’une ligne bleue centrale. C’est curieux.

Vous aimerez aussi...

Pas de réponses

  1. janpeire dit :

    Bonjour,

    merci pour le publireportage bordelais.

    Attacher un vélo de luxe avec une trombone 🙁

    Ce que tu nommes « feux à cycliste », c’est un « appel vélo », c-à-d le feux est rouge en gestion normale d’un carrefour et le feux de la voie vélo s’actionne par appui sur ce bouton, ou alors, est-ce autre chose ?

    JP

    • Je pense que tu as raison, il s’agit d’un “appel vélo”. Le feu passe à l’orange (non clignotant dans mon souvenir) après l’appui du bouton (ce n’est pas instantané). Cela dit, ce feu tricolore ne concerne que les cyclistes puisqu’il est placé sur la piste cyclable.

  2. Génial d’avoir un envoyé spécial qui prend sur ses vacances pour tester les équipements cyclables des villes de France ! Bravo. Il est toujours intéressant de s’inspirer de ce qui marche, ou pas, ailleurs…
    Les choix quant au Pont de Pierre sont à suivre de près pour leur audace en effet…

Laisser un commentaire

Scroll Up
%d blogueurs aiment cette page :