Paris – Roubaix – Orléans

Il y a Paris-Roubaix,« l’enfer du Nord », et sa fameuse Trouée d’Arenberg. Et puis il y a Orléans et le tronçon de la rue d’Illiers, à l’ouest de la place du Martroi, qui va de la rue des Minimes à la rue du Grenier à sel. Cent mètres de méchants pavés gris.

Les élus d’Orléans Métropole ont décidé de proposer à leurs homologues de la Métropole européenne de Lille (dont fait partie Roubaix) que la célèbre course cycliste soit pourvue d’un prologue dans la cité johannique, sous la forme d’un aller/retour contre-la-montre. Le vainqueur de l’épreuve aura l’insigne honneur de monter avec son vélo dans le futur téléphérique de la gare de Fleury lors de son inauguration.

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. janpeire dit :

    Les inscriptions se prennent où ?

  2. Ladylys dit :

    Bien vu moi j essaie autant que possible d échapper à cet enfer qui met la tête à l envers et me fait comprendre les malheureux frappés de Parkinson!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Scroll Up
%d blogueurs aiment cette page :