Quand le meilleur du cinéma d’auteur artisanal rencontre le meilleur de la logistique urbaine décarbonnée

Bien sûr il y a la Warner, Paramount et Pathé… Mais il y a surtout El Studio Fernando du bouillonnant et caustique Vincent James1.
Bien sûr il y a France Express, Chronopost et XPO Logistics Europe… Mais il y a surtout Le Rayon Vert de l’athlétique et entreprenant Thibault Sadrin2.
Alors quand ces deux-là figurent à l’affiche d’une super production orléanaise, on sait qu’on va passer cinq super minutes.
Il est question de mollets endurants, d’andouillette, de Zéfal, de côte normande, de chocolatines pains au chocolat et de gentille moquerie.

Les beaux gosses

« Les beaux gosses » c’est le titre d’un film décapant de Riad Sattouf sur l’âge ingrat mais c’est surtout l’expression qui m’est venue à l’esprit lorsque je suis tombé sur l’affiche du dernier court-métrage fernandien en date. Pour rester dans l’histoire glorieuse du cinéma, on pense tout de suite à l’association de Robert Redford et Paul Newman dans L’Arnaque, ce film réjouissant sorti en 1973, année du premier choc pétrolier. Dingue, non ?

Allez, hop, visionnage !

El Studio Gonzo

Fernand James a déjà plusieurs courts-métrages à son actif dont les plus récents sont à retrouver sur une chaîne Youtube. J’avais eu le plaisir de relayer ici même en novembre dernier l’une de ses premières productions. Avec lui on est dans l’esthétique gonzo. Le gars paie de sa personne et n’hésite pas à se montrer en mauvaise posture. On saura tout de son état d’esprit, de ses petites baisses de forme comme de ses grands enthousiasmes.
C’est Antoine de Maximy sans chemise rouge et boite de prod dans J’irai pédaler avec vous.

Pour ne donner qu’un exemple, dans une autre vidéo, El Fernando s’est retrouvé en difficulté sur une tentative de planche (debout) non conventionnelle :

Le niveau d’après :

Jonathanfv, CC BY 3.0 https://creativecommons.org/licenses/by/3.0, via Wikimedia Commons

Spoiler

En principe, si vous êtes descendu jusqu’ici c’est que vous avez déjà visionné la master piece.
Je me permettrai donc de spoiler allégrement le contenu de la vidéo.

Liste des lieux de tournage dans l’ordre d’apparition (les réapparitions liées aux caprices et astuces du montage ne sont pas signalées) :

  • Rue de Bourgogne
  • Place de Gaulle
  • Place du Châtelet
  • Rue de Chambord (Les Beaumonts)
  • Cœur d’îlot non identifié dans la zone de la reconstruction en centre-ville
  • Boulevard de La Motte-Sanguin / pont Thinat
  • Avenue de l’hôpital
  • Une rue dans le centre bourg d’Olivet
  • Rue des Chats Ferrés
  • Rue Jeanne d’Arc
  • Avenue du Loiret
  • Rue de la République
  • Jardin de la Charpenterie
Ça gcum sévère rue de Bourgogne.
Le secret de l’endurance : caresser amoureusement sa selle avant chaque trajet.
El Studio Caméo et El Mollets de Thibault.

Vous connaissez l’expédition Endurance (rien à voir avec le vélo longue distance)?

Chez les lointains successeurs des pionniers de la conquête des pôles :

Thibault sait qu’il faut soigner le client :

Vous venez de vous faire chambrer (à air) avec le sourire.
Ça vous fait quoi ?

Effets très spéciaux

Enfin, je dois revenir sur ce qu’un œil non averti pourrait ne pas avoir repéré au premier visionnage :

Vous n’avez pas la berlue. Il y a bien deux Bullitt verts à l’image.

Le gros lézard vert a été cloné. Dingue, non ?


Alors les p’tits potes©™, ça fait combien de temps que vous n’avez pas fait livrer une boite de chocolat à l’hôpital ou un bouquet de fleurs à votre chéri(e) ? 😎

Notes

  1. Une arrivée fracassante dans le quotidien local en avril 2020.
  2. Souvenir, souvenir

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. 22 mai 2021

    […] savoir de quoi il retourne, allez lire et voir le billet de J-à-V […]

  2. 27 juin 2021

    […] Pris dans une relation toxique avec le vélo – voir son douloureux accompagnement du Rayon vert dont j’ai parlé ici – il s’est à peine fait violence pour remonter en selle et infiltrer le cortège […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :