Travaux d’été chagrin de rentrée

Il y a du nouveau du côté de l’église saint Paterne, sur le boulevard de Verdun, dans le centre d’Orléans. Il y a deux semaines, JP en avait déjà touché un mot en évoquant – avec un sens de la formule qui n’appartient qu’à lui – ces « 200m qui vont de nulle-part à pas très loin ». Car en effet, au début de l’été, le gestionnaire de voirie orléanais a entrepris de matérialiser une piste cyclable là où se trouvait auparavant un « trottoir partagé ». Lire la suite

Jeanne à Noirmoutier – objectif plage via La Guérinière et L’Épine

Depuis Barbâtre, il est aisé de rejoindre à vélo La Guérinière puis L’Épine. Deux possibilités : suivre l’itinéraire le long de la côte et au travers des bourgs ou, au niveau du rond-point du Bonhomme évoqué dans le billet précédent, bifurquer pour emprunter la piste qui longe la route centrale de l’île.

Observations en chemin et en photos jusqu’à la plage Saint-Jean.

Lire la suite

Jeanne à Noirmoutier – du côté du Bonhomme

Dans le billet précédent, j’évoquais brièvement le caractère peu satisfaisant du traitement des intersections réseau cyclable / réseau routier. On en trouve une bonne illustration au milieu de l’île, juste à l’ouest du rond-point du Bonhomme (qui tire son nom du port du Bonhomme tout proche). À cet endroit, le cheminement cyclable – une production Vendée vélo – réserve un passage très délicat aux nombreux cyclistes qui s’y pressent. Lire la suite

Jeanne à Noirmoutier – Barbâtre

Les îles de la côte Atlantique facilement accessibles par la route – Oléron, Ré et Noirmoutier – cultivent leur image de territoire cyclable et en font un argument touristique. La saison estivale est ainsi propice aux loueurs de vélo et au dégourdissement des jambes.

Jeanne a provisoirement élu domicile à Barbâtre, la première commune qui se présente à celui ou celle qui met le pied sur l’île de Noirmoutier. Alors, le vélo, ça donne quoi ? Premières observations sur le territoire de cette commune longiligne. Lire la suite