C’était la fête du vélo à Orléans

Samedi 2 juin 2018, la place de Loire a accueilli la première fête du vélo orléanaise, organisée à l’initiative de l’association 1-Terre-actions. À côté de leurs stands atelier mobile et vente de vélos d’occasion, il y avait le collectif Vélorution, Alternatiba 45, le Comité Loiret Cyclisme, Kitchen Kustoms, Les Colibris avec Sacartoun, et une collection de vieux vélos. L’après-midi sont arrivé(e)s Les Sapaïous pour mettre de la fanfare dans la fête.

FdV_vue_ensemble_matin

Peu avant dix heures, tout est en place pour accueillir le public.

Une belle collection

La riche collection de vélos anciens apportée par un collectionneur avisé a eu beaucoup de succès. Il faut dire qu’on ne voit pas souvent rouler une michaudine ! Cette sorte de fixie en fer forgé a fait résonner les pavés de la place.

Authentiquement vintage.

Un vélo avec une “boite de vitesse” au niveau du pédalier commandée par une molette sur le top tube :

Des vélos équipés de types de chaine abandonnés depuis :

Le système “rétro-directe” proposé (entre autres) par Manufrance sur son fameux modèle Hirondelle :

FdV_rétropédalage

Vers l’avant, grand développement. En rétropédalage, petit développement.

Engins farceurs

Les camarades d’1-Terre-actions avait amené deux engins qui n’ont pas manqué de susciter la curiosité, les plus intrépides n’hésitant pas à les essayer.

Tout d’abord un petit vélo bleu ciel au cadre articulé.

Légère dissymétrie des roues… mais ce n’est pas le principal.

Whoo… Oula !

Et encore plus spectaculaire au premier coup d’œil, le Cyclopède, une création de la filière génie mécanique de l’IUT d’Orléans. Ce concept vélo est l’exact inverse du vélocipède : il marche (sur quatre pieds) et il est lent (pour ne pas dire impraticable).

« Rogntudju ! »

En mouvement :

Sur pieds

FdV_atelier_mobile

1-Terre-actions avait installé plusieurs pieds d’ateliers. Ils ont souvent été occupés.

Fanfacyclade

Comme lors de la huitième vélorution, Les Sapaïous sont venus jouer en pédalant sur leur drôle d’engin pour une courte fanfacyclade dans la ville. Le camarade JP en a déjà publié quelques images.

FdV_Sapaïous_quai

Quai du Châtelet.

FdV_Sapaïous_arrêt

Rue Jeanne d’Arc : le cortège repartira en silence en raison d’un moment de recueillement devant la cathédrale.

FdV_Sapaïous_Châtelet

Arrêt place du Châtelet.

Parmi les visiteurs

Une Japonaise francophone qui a acheté son drôle de vélo en Suisse, un Minivelo 20 Road Drop1 :

Un cyclovoyageur accompagné de sa fidèle randonneuse dont le cadre doublement haubané a été fait sur mesure à Paris en 1984 :

Alors qu’Orléans s’apprête à élaborer son nouveau plan vélo2, aucun(e) élu(e) n’est venu(e) rencontrer les acteurs du vélo dans la métropole. Trop inquiet/inquiète d’avoir à essayer le cyclopède sous le regard de leurs administrés ? C’est dommage, on aurait pu commenter ensemble la couverture de La République du Centre de l’avant veille. Mais bon, on n’allait pas se gâcher cette première fête pour si peu !

FdV_LaRep_Une

La une de La Rép’ du 31 mai. “Priorité”, vraiment ?

Notes

  1. La marque a l’air bien connu au Japon. Il s’agit de ce modèle.
  2. Une réunion de lancement doit se tenir le 7 juin 2018.

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. janpeire dit :

    Très belles photos, plus particulièrement pour la collection historique exceptionnelle qui était donnée à admirer (et à envier).

    • Jeanne à vélo dit :

      Merci (et je les ai pas toutes mises !).
      Oui, cette collection était magnifique et rien que pour elle, cette fête du vélo valait le détour.

  1. 21 septembre 2018

    […] et les grands (programme). On y retrouvera notamment Les Sapaïous, qui étaient présents à la fête du vélo et qui avaient accompagné la 8ème vélorution. Et comme demain, c’est la journée mondiale […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Scroll Up
%d blogueurs aiment cette page :